RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

produit-menu-02
Menu
GET A DEMO
LOG IN

Blended Learning : Le guide ultime (2020)

 

Blended Learning : définition de l’apprentissage mixte

Trouver des formateurs, aménager les heures de bureau et de formation… Pour une entreprise, la formation en présentiel est souvent très contraignante d’un point de vue organisation. 

Son format “salle de classe”, avec peu de dynamisme, laisse les apprenants passifs dans leur formation et favorise la perte de concentration. Après une session en présentiel, la formation est terminée : il n’y a pas de suivi par la suite. Elle ne propose donc pas de séances de répétition essentielle à la rétention des connaissances. Pourtant, la courbe de l’oubli d’Hermann Ebbinghaus nous indique qu’au bout de deux semaines, 80 % des connaissances acquises sont oubliées…

courbe_oubli

En parallèle du présentiel, nous avons le Digital Learning qui permet de former ses collaborateurs à distance. Les apprenants deviennent actifs, acteurs de leur formation. En effet, ce sont eux qui décident du rythme d’apprentissage ! Cependant, qui dit "classe virtuelle" dit formation professionnelle sans échange direct avec le formateur. Ce qui peut déranger les apprenants qui souhaitent un échange en physique pour poser des questions, ou simplement mettre en pratique leurs connaissances de manière plus naturelle. Pour certains, se former et échanger avec un formateur qui a sa propre personnalité, en particulier lorsqu’il est pédagogue, est aussi un excellent moyen d’ancrage mémoriel.

C’est là qu’intervient l'apprentissage mixte : une approche d'apprentissage hybride qui combine la formation en salle de classe traditionnelle (présentiel) avec la formation digitalisée (distanciel et présentiel). Ce mode d’apprentissage répond aux besoins de gain de temps qui reste souvent la principale problématique des entreprises. En digitalisant une partie de l’apprentissage tout en gardant l’aspect humain via des échanges physiques, les apprenants ont une approche plus engageante de leur formation et perdent moins de temps inutilement en présentiel.

 

Pourquoi adopter une logique Blended Learning ?

Vous vous demandez quels sont les avantages d’une formation mixte ? Voici 5 points qui vous donneront probablement un nouveau regard sur la conception de vos formations professionnelles :

Une formation flexible

Une approche d'apprentissage mixte offre une flexibilité ultime dans la présentation de contenu. Des sujets complexes peuvent être présentés en classe, tandis que d'autres sujets peuvent être disponibles en ligne. Avec un composant en ligne, vous augmenterez également la flexibilité ainsi que la commodité de la manière et du moment où vos salariés participent à la formation.

Une formation efficace

D. Randy Garrison et Heather Kanuka sont de jeunes universitaires qui ont étudié l'apprentissage mixte dans le début des années 2000. Leur recherche aboutit à la conclusion que “l'apprentissage mixte a le potentiel avéré d'améliorer à la fois l'efficacité et l'efficience d'expériences d'apprentissage significatives”.

Grâce à une stratégie d'apprentissage mixte bien planifiée, vous pouvez offrir une formation efficace et rapide à un large public. Et avec des actifs numériques tels que des vidéos ou autres enregistrements et des livres électroniques, le potentiel de réutilisation est énorme. Vous pouvez facilement aider plus de gens à se mettre au courant après les premiers cycles de formation.

quote_usdeptofeducation

 

Une formation personnalisée

Toute formation qui n'est pas bien mise en œuvre peut créer une expérience d'apprentissage impersonnelle et peu motivante. Mais la bonne nouvelle est qu'une solution mixte bien conçue peut assurer une transition transparente de la salle de classe à l'ordinateur ou vice-versa. Vous pouvez concevoir votre formation de façon à poursuivre les thèmes de discussion et de personnaliser le contenu en fonction du travail ou des intérêts spécifiques des apprenants. Grâce à des outils de reporting comme la fonctionnalité “statistiques” de Beedeez, le formateur a un accès direct à l’évolution de ses apprenants. En observant la progression de chacun, il peut donc ajuster les sujets abordés en salle de formation et proposer un contenu plus adapté. Le formateur peut également mettre des ressources supplémentaires à disposition des collaborateurs qui en éprouveraient le besoin ! Côté apprenant, la formation est donc beaucoup plus souple. Il peut accéder à ses supports de formation à tout moment et retenir plus facilement les notions étudiées, car il avance à son rythme en dehors des séances en présentiel.

 

Une formation à la portée plus étendue et au format économique

Presque toujours, la création d'une stratégie d'apprentissage mixte réduit le temps d'enseignement en classe. En numérisant l'expertise de formateurs talentueux ou d'experts en la matière, vous pouvez atteindre plus de personnes avec un contenu de haute qualité à une fraction du coût. Cela libère des formateurs compétents pour offrir plus de cours, ou créer plus de contenu de formation, ou travailler sur d'autres choses.

Un bon mélange d'interventions hors ligne et en ligne pourrait permettre d'économiser du temps et de l'argent. Pensez aux coûts liés aux voyages. Pensez aux frais de location d'un lieu ou aux frais d'entretien des salles de réunion au bureau. L’aspect digital offre des ressources qui seront toujours disponibles pour tous et tout le temps ! Le coût de départ est donc plus élevé qu’une formation classique, mais une fois vos ressources créées, elles peuvent être utilisées à l’infini et ne demandent que de rares mises à jour en fonction des sujets. Dans de nombreuses situations, les gens aiment avoir accès à leurs supports d’apprentissage via leur smartphone pendant les déplacements ou les voyages, sur un ordinateur de bureau et se préparer pour le lendemain, le soir sur le canapé via leur tablette. Ainsi, la prise en main des notions vues durant la formation est plus rapide que pour une formation traditionnelle.

 

Une formation adaptée à tout type d’apprentissage

Un apprentissage mixte efficace est une solution qui peut vous aider à répondre à tous les styles d'apprentissage à travers une variété de supports et de techniques. En effet, le Blended Learning peut s’appliquer à tout type de formation professionnelle, mais aussi à l’apprentissage au sein de cursus scolaires !

Le Blended Learning nous prouve donc que même avec l’arrivée du Digital Learning, la formation en présentiel n’a pas dit son dernier mot.  Le digital vient renforcer, compléter et même soutenir la formation en présentiel qui, elle, offre le soutien et la pédagogie du formateur, importante dans le processus d’apprentissage de nombreux apprenants. C’est pourquoi formation en présentiel et formation à distance doivent s’assembler et non s’affronter.

 

Blended Learning : Cas d’usage en entreprise.

Cas d'usage du Blended Learning dans le domaine du retail

quote/retail

 

Les vendeurs représentent leur marque au quotidien. L’efficacité de la vente et le chiffre d’affaires reposent sur leur savoir-faire. Prendre soin des vendeurs est primordial pour obtenir de bonnes performances et c’est en les formant efficacement que les résultats s’améliorent. Étudiants, à mi-temps, saisonniers ou longue durée, les vendeurs ont des profils bien différents et pourtant, ils ont tous besoin de la même formation ! Le retail est un secteur où les vendeurs vont rarement rester sur le très long terme dans la même entreprise. Souvent peu engagés dans leur travail, il va falloir user d’une certaine stratégie pour les enthousiasmer et leur donner la motivation de travailler pour leur enseigne.

Selon Dentsu Aegis, 40 % des Français ont déclaré pouvoir se passer de l’achat en magasin si les services web étaient équivalents. L’avantage compétitif des vendeurs est de rendre l’expérience de vente en magasin incontournable et utile pour chaque client. Les clients doivent percevoir sans mal la différence entre une vente directe et une vente sur une plateforme e-commerce !

Sans poste fixe et toujours en mouvement, les forces de vente dans le retail sont difficiles à former. Leur temps de disponibilité est fluctuant et les processus de formation choisis sont souvent inadaptés. Et si le Blended Learning devenait un véritable atout pour former rapidement et efficacement ses forces de vente ? Pour vous guider, voici quelques étapes qui pourraient vous permettre d’y voir plus clair :



forces de ventes



En optant pour une approche Blended Learning dans la formation des forces de ventes, il vous suffit d’appliquer une stratégie simple, rapide et efficace. 

Pour commencer, la digitalisation des connaissances théoriques est primordiale. Cette étape vous fera gagner un temps non négligeable. Les apprenants éviteront de perdre leur temps à se déplacer ou à suivre un long temps de formation en physique pour des connaissances qui peuvent s’acquérir n’importe où, n’importe quand. Mais pour cela, il vous faudra gamifier ce contenu afin de motiver les apprenants à suivre leur formation avec sérieux. Mettez en place des petits jeux pour vérifier la bonne compréhension des notions étudiées et récompensez-les pour ça ! Faites-leur gagner des points, faites évoluer leur avatar ou offrez-leur de réelles récompenses… De nombreuses solutions s’offrent à vous pour passionner et motiver les apprenants. Cette partie vous permettra d’ailleurs de valider leurs compétences en observant leur progression via votre solution digitale. Pour tout ce qui va être gestes métiers et savoir-faire, formez-les directement sur le terrain ! Laissez les experts métiers leur montrer la voie afin de les aiguiller au mieux sur les bonnes pratiques. Même en formation physique, mettez en place un suivi des apprenants pour pouvoir leur proposer du contenu personnalisé s’ils éprouvent le besoin d’être soutenus ou aidés. Restez toujours à leur écoute. Une fois la formation terminée, analysez leurs retours et leur progression pour pouvoir vous adapter au mieux et ainsi, faire évoluer la formation de la manière la plus efficace. Maintenant, votre formation est en place, vos forces de vente sont plus motivées que jamais, aussi autonomes qu’efficaces, et vous avez gagné un temps considérable!

Le lancement d’une formation en Blended Learning permet de pousser la marque employeur et de créer une expérience client homogène à travers tout le territoire. Le tout en donnant l’envie d’apprendre grâce à des contenus de formation ludiques et engageants. Un salarié qui prend du plaisir dans sa formation sera d’autant plus motivé, ce qui lui permettra de mettre rapidement en pratique ses connaissances !

 

Onboarding des collaborateurs avec le Blended Learning

Aujourd’hui, la question du recrutement et de la fidélisation des collaborateurs est devenue un défi majeur pour de nombreuses entreprises. En effet, il est de plus en plus difficile d'attirer et conserver ses collaborateurs sur la durée s’ils ne sont pas suffisamment accompagnés. En France, un salarié sur cinq quitte son entreprise au bout de seulement trois mois. 4 % d’entre eux décident même de quitter leur travail dès le premier jour à cause d’une mauvaise intégration ! Et ces départs rapides coûtent cher aux entreprises. 

Avec ce constat, il semble évident qu’il est primordial d’offrir à ses collaborateurs un environnement où ils pourront évoluer et s’épanouir pleinement. 

Les entreprises qui proposent des programmes d'intégration avec un bon suivi conservent environ 91 % de leurs collaborateurs. À l’inverse, seulement 30 % des collaborateurs vont choisir de rester dans une entreprise qui leur aura offert une mauvaise expérience d’onboarding. En outre, une intégration réussie permet aux collaborateurs d'acquérir des compétences beaucoup plus rapidement que ceux qui ne bénéficient pas d’un bon accompagnement dès leur arrivée.

Un onboarding réussi est une situation gagnant-gagnant. Mais c'est la qualité qui compte. Alors, quels sont les objectifs qui permettent de l'atteindre ? 

 

onboarding

 

Pour vous aider à mettre en place une stratégie d’onboarding en Blended Learning vraiment efficace, vous pouvez vous appuyer sur ces 5 recommandations :

  1. Avant même l’arrivée de votre nouvelle recrue, mettez à sa disposition tous les documents qui lui seront nécessaires pour mieux comprendre les rouages de l’entreprise. Vous pouvez lui envoyer ces informations en lui donnant accès à votre solution de Digital Learning, par exemple. 
  2. Le premier jour d’un collaborateur va être déterminant pour son futur dans l’entreprise, alors il va falloir prendre soin de lui autant que possible. Accueillez-le chaleureusement, présentez-lui les locaux et ses nouveaux collègues. Organisez-lui une petite fête surprise ou une activité de groupe. De nombreuses solutions s’offrent à vous pour le mettre à l’aise !
  3. Donnez-leur de quoi être fier de leur entreprise ! En prenant soin de vos nouveaux collaborateurs et en leur présentant des équipes de collaborateurs qui avancent main dans la main, vous développerez en eux un fort sentiment d’appartenance. Un collaborateur qui aime le cadre dans lequel il travaille sera plus heureux et productif.
  4. Restez à l’écoute des besoins de vos collaborateurs. Faites-les grandir et évoluer constamment. Répondez à leurs demandes et prenez soin d’eux en prêtant attention à leurs retours. Vous pouvez leur proposer d’être accompagnés par un mentor attitré afin de les aider à se mettre à l’aise et à trouver leurs repères.
  5. Prenez le temps de recevoir les feedbacks de vos collaborateurs. Leurs retours peuvent aider l’entreprise à s’adapter et évoluer plus vite afin d’être plus efficace et agréable. Il vous sera aussi grandement utile de suivre les résultats et les évolutions de vos nouvelles recrues. Ainsi, il vous sera plus facile de savoir si vos actions sont efficaces ou non et comment agir en conséquence.

Un bon onboarding va d’ailleurs pouvoir s’adresser aussi bien aux nouvelles recrues qu’aux collaborateurs déjà implantés dans l’entreprise. L’objectif d’une intégration réussie est double. D’un côté, il va falloir user d’empathie envers les collaborateurs. Il va donc être primordial de se poser les bonnes questions (“qui sont-ils ?”, “où vont-ils ?”, “quelles sont leurs attentes ?”, “quelles sont les procédures qu’ils doivent suivre ?”, etc.). De l’autre côté, il va falloir garder à l’esprit que l’onboarding doit avant tout être efficace ! Un bon accompagnement doit donner aux collaborateurs le sentiment d’avoir fait le bon choix, un sentiment de connexion et d’appartenance. Ils voudront aussi être compétents et avoir de quoi être fiers d’eux. Pour cela, l'onboarding doit être vécu comme un voyage ou une expérience qui fixe des attentes claires, permet la personnalisation, et permet une conversation à double sens. 

La bonne nouvelle ? Efficacité et empathie peuvent marcher de pair et satisfaire entièrement les besoins des collaborateurs comme de l’entreprise. Il ne vous reste plus qu’à étudier et mettre en place la stratégie parfaite et sur mesure pour votre entreprise !

 

Le Blended Learning appliqué au cadre scolaire

Il est de plus en plus fréquent d’utiliser le Blended Learning au sein des établissements scolaires, quel que soit le niveau.

Les jeunes générations ont été entourées par les nouvelles technologies toute leur vie, les ont vues évoluer et y sont désormais habituées. Ce qui fait d’eux des apprenants aux attentes différentes des générations précédentes. En effet, ils sont plus à la recherche d’expériences d'apprentissage pertinentes, engageantes et interactives. Ils pourraient ne pas être aussi réceptifs à l'approche traditionnelle et passive que leurs parents avant eux. L'apprentissage mixte peut offrir des expériences d'apprentissage plus approfondies et plus significatives afin d’engager activement les élèves. Ainsi, les étudiants et les professeurs s’impliquent davantage dans la réflexion et développent plus facilement des conversations critiques et créatives.

cadre_scolaire

 

Le Blended Learning de la maternelle au lycée

Bien que l'apprentissage mixte puisse être utilisé à la fois dans l'enseignement supérieur et dans le cadre scolaire (de la maternelle au lycée), il existe des différences marquées entre la façon dont il fonctionne pour ces deux cas.

Dans les classes de la maternelle au lycée, les élèves ont généralement accès à un outil digital fourni par l'école. Il peut s'agir d'un ordinateur ou d'une tablette. Il arrive parfois que certains établissements (généralement à partir de l’enseignement supérieur) proposent une stratégie BYOD (Bring Your Own Device, apportez votre propre appareil) afin de se dispenser un maximum de l’achat de tout matériel digital supplémentaire.

Dans le cadre scolaire, les outils et plateformes numériques utilisés peuvent permettre aux élèves d’effectuer et rendre certains devoirs. Par rapport aux apprenants en formation professionnelle, les élèves vont avoir un rapport au temps bien différent car ils vont avoir des dates butoir à respecter pour avancer dans leur programme de manière à être dans les temps. Le temps passé en salle de classe sera bien évidemment plus important que le temps de formation passé à distance. Dans l’enseignement supérieur, il existe des cursus où les examens peuvent se passer via ordinateur ou autre device. 

Avantages du Blended Learning pour les enseignants

Voilà plusieurs années que l'edtech a explosé et que l'utilisation de la technologie dans l'enseignement est devenue plus reconnue. Les enseignants passent petit à petit d’activités plus traditionnelles à un enseignement mixte, et cela présente de nombreux avantages pour eux :

  • Les enseignants peuvent enregistrer leur leçon sur la plateforme digitale et peaufiner son contenu facilement pour différentes classes ;
  • Les rapports et les statistiques des leçons sont souvent disponibles avec la technologie utilisée, ce qui est le cas avec Beedeez. Cela permet de leur donner un aperçu supplémentaire du rythme de la classe et des taux de réussite d'apprentissage de chaque élève ;
  • L'engagement des élèves reste élevé en raison d'une plus grande variété d'activités pendant les cours, notamment grâce aux contenus gamifiés ;
  • L'enseignant peut guider l'expérience d'apprentissage des élèves de manière ciblée (que ce soit par classe ou par individu) ;
  • Les enseignants peuvent responsabiliser les élèves en leur donnant les compétences nécessaires pour utiliser le matériel et en les supervisant pendant qu'ils effectuent leurs activités. Cela permet aux élèves d’une même classe d'aller à des rythmes différents ;
  • Dans cette même logique, les étudiants peuvent avoir des cours personnalisés en fonction de leur niveau tout en étant dans la même salle que les autres étudiants.
  • Dans de nombreux cas, le système de notation est automatisé, ce qui fait gagner beaucoup de temps aux enseignants.
  • Le format numérique offrant une durabilité considérable, il permet aux enseignants de gagner du temps sur la conception de leurs cours et leur évite de fournir de nombreux supports papiers à leurs élèves chaque année.

Cas d’usage au sein d’universités

Certaines universités et autres établissements d’enseignement supérieur utilisent une stratégie Blended Learning et ce, dans le monde entier. En France, certains établissements utilisent activement les MOOCs, comme c’est le cas de l’INALCO, une université de langues étrangères. Ce qui permet aux élèves d’accéder à des exercices d’écoute et de prononciation pendant leurs cours et de revenir dessus lorsqu’ils le souhaitent. Du côté des États-Unis, l’université de Boston utilise elle aussi le Blended Learning avec son nouveau programme “Learn from Anywhere” qui consiste à proposer le même contenu de cours pour tous les élèves. Ainsi, quel que soit leur rythme ou leur situation, ils peuvent suivre les mêmes cours via diverses activités en présentiel et à distance. Pour l’Angleterre, l’université de Coventry a adopté l’apprentissage mixte pour répondre à une problématique d’employabilité des jeunes diplômés. En effet, leurs étudiants n’étaient pas assez préparés à leur entrée dans le monde du travail et cela ne satisfaisait pas les entreprises auprès desquelles ils postulaient. Ils ont donc mis à disposition des élèves des cours théoriques via une plateforme digitale afin que les cours en présentiel soient consacrés à la pratique. Aujourd’hui, ils considèrent que leurs élèves ressortent diplômés avec 1 an d’avance.

 

Comment déployer efficacement sa solution Blended Learning au sein de son entreprise ?

Comment s’y prendre pour mettre en place une solution Blended Learning ? Catégorisez, analysez, testez, concevez… Procédez impérativement par étape afin d’avoir le recul suffisant pour déployer une solution en béton !

 

déploiement

 

Voici 8 étapes nécessaires à la conception d’une formation en Blended Learning :

1. Que doivent réaliser mes apprenants ?

Qu'est-ce que l'apprenant doit savoir ou que doit-il faire après cette formation spécifique ? Cette étape vous permet de décider précisément des sujets que vous aborderez dans votre formation.

2. Comment dois-je évaluer les différents sujets ?

Il vous sera primordial d’évaluer les connaissances et/ou compétences nouvellement acquises par vos apprenants avant de pouvoir conclure que votre formation a fonctionné. Certaines solutions digitales comme celle de Beedeez proposent des fonctionnalités permettant d’évaluer et analyser l’évolution des compétences des apprenants. 

3. Quelle structure dois-je appliquer ?

Repensez à vos objectifs d'apprentissage, à vos sujets et à votre évaluation : existe-t-il une certaine structure que vous pouvez appliquer à votre formation afin de la rendre plus simple et agréable pour les apprenants ?

4. Quelles activités d'apprentissage conviennent le mieux ?

L'étape suivante consiste à concevoir quelle activité d'apprentissage vous souhaitez utiliser par sujet ou objectif d'apprentissage.

5. Testez votre plan

La base de votre cours est prête. Vous avez fait l'essentiel de la réflexion, il est maintenant temps de la mettre en pratique auprès de quelques collaborateurs afin de s’assurer de l’efficacité de la nouvelle structure de la formation.

6. Concevez le contenu

Après avoir affiné votre plan en fonction des commentaires que les collaborateurs vous ont donnés à l'étape précédente, il est temps de commencer à concevoir et à développer votre contenu. Construisez les activités d'apprentissage conçues et développées dans votre système d'apprentissage, créez un scénario pour votre session en face à face.

7. Testez votre contenu

Tout doit être peaufiné en fonction des retours des utilisateurs. Prenez donc le temps d’effectuer de nouveaux des tests, avec votre nouveau contenu cette fois-ci.

8. C’est parti !

Vous avez des objectifs d'apprentissage, une structure, des activités d'apprentissage (en distanciel et présentiel), recherché et créé le bon contenu. Votre formation est désormais prête à être déployée au sein de votre structure !

 


Les 8C : les bonnes pratiques pour votre formation en Blended Learning

Pour vous aider à adopter une logique Blended Learning au sein de votre formation professionnelle, vous pouvez vous fonder sur le processus des 8C (extrait du rapport "Phygital Learning Concept : From Big to Smart Data" de Poonsri Vate-U-Lan et Donna Quigley). Il peut devenir un outil précieux pour vous guider et vous donner les bonnes pratiques à mettre en place.

 

Les 8C




Connexion

L'appareil mobile des apprenants fait partie intégrante de leur vie, que ce soit professionnelle ou privée. Profitez-en pour offrir à vos apprenants la possibilité de (re)découvrir leur environnement de travail via leur propre outil ! Ainsi, par le biais de QR codes, la réalité augmentée ou toute autre technologie mise à leur disposition, ils ont accès à une expérience connectée dans laquelle ils s’engageront beaucoup plus que dans une formation classique.

Captiver

Il faut user de quelques stratagèmes afin de charmer et captiver les apprenants. Une formation gamifiée permet de capter au mieux leur attention. En obtenant des badges ou des récompenses, l'apprenant augmente sa motivation. Effectuer des quizz pour gagner des points et monter en niveau, c'est un véritable challenge pour vos collaborateurs !

Contexte

Il faut savoir se remettre dans le contexte. En utilisant tous les objets mis à disposition dans la salle de formation lors du présentiel, vous stimulez l'apprentissage. Alors n'hésitez pas à mettre en pratique ce que les apprenants étudient en leur mettant à disposition les outils adéquats.

Contenu

Les différents contenus proposés aux apprenants durant la formation ont une importance primordiale. Tout doit être pensé pour que l'apprentissage en devienne attrayant. Des visuels agréables, des serious games, des vidéos, du son... Le tout dans un format Micro-learning et vos collaborateurs en seront toujours plus ravi d'apprendre ! Proposer une formation interactive est la clé d'un apprentissage réussi.

Collaboration

L'apprentissage collaboratif encourage les apprenants à être actifs et acteurs de leur formation. Communiquer et partager leurs expériences entre eux et avec leurs formateurs, c'est un véritable levier pour avancer positivement dans leur parcours de formation.

Communication

La communication et le partage entre apprenants est un aspect à ne pas négliger. Le Social Learning est très épanouissant pour chacun d'entre eux. L'approche de l'apprentissage par le partage d'expérience est un véritable atout. Ainsi, la formation se construit aussi autour d'une approche Peer Learning qui permet de valoriser chaque élément. Car tout apprenant peut apporter sa pierre à l'édifice via son propre parcours, ses connaissances et son savoir-faire.

Cohérence

Il reste important de trouver la parfaite harmonie entre formation digitale et formation en présentiel pour se permettre d'évoluer sainement dans le même environnement. Les outils digitaux doivent être cohérents avec l’approche du formateur et la pédagogie adoptée. 

Compétence

Rien de plus simple pour acquérir des compétences que le Social Learning. Via l'échange et le partage s'offre à nous la meilleure opportunité d'approfondir ses connaissances et compétences de manière ludique et interactive, en profitant des compétences de chacun.

 

 

Les 5 meilleurs moments pour se lancer dans le Blended Learning

Trouver le bon moment pour se lancer dans la mise en place d’une formation Blended Learning n’est pas toujours évident. Il faut savoir prendre du recul sur ses besoins du moment et analyser la pertinence de son application pour ses apprenants. 

meilleurs_moments_blended_learning

Voici quelques cas qui peuvent être déclencheurs d’un besoin de formation mixte :

Beaucoup de contenu à partager et peu de temps

Vous avez de nouveaux contenus à partager et peu de temps devant vous ? Faites oralement un point avec vos collaborateurs et transmettez-leur les documents via des outils digitaux ! Il arrive que certains programmes de formation demandent plus de temps car ils impliquent une compréhension plus approfondie du sujet. En adoptant une formation en Blended Learning, vous pouvez réduire considérablement la durée de formation. Il vous suffira de trouver l’équilibre entre les informations à délivrer en physique et les informations qui peuvent être délivrées via un outil digital.

Besoin de simplifier la coordination entre les différentes parties prenantes de l’entreprise et les apprenants

Il n'est jamais facile de fixer un moment qui convienne au formateur et aux participants, en particulier s’ils viennent d’endroits différents ou de différents secteurs de l’organisation. En outre, vous devrez peut-être vous occuper des questions de locaux et d'hébergement. Pour gagner en temps et en argent, il est préférable d'opter pour des solutions mixtes, en limitant au maximum les interactions en face à face.

S’adresser à des salariés géolocalisés à différents endroits

Vous avez besoin de former vos salariés et ils sont géolocalisés à différents endroits ? Mettre en place une formation classique reste compliqué dans ce cas de figure car la portée des programmes de formation en présentiel seul reste limitée. Lorsque vous adoptez une stratégie d'apprentissage mixte, vous pouvez inclure un plus grand nombre de salariés - en particulier ceux qui travaillent dans des endroits éloignés ou ceux qui sont en télétravail. En mettant en place une formation en présentiel de manière plus occasionnelle que pour une formation classique, vous pouvez vous appuyer davantage sur l’aspect digital. Vos collaborateurs se sentiront toujours aussi inclus et seront encouragés par les possibilités d'un apprentissage continu. Il vous sera d’ailleurs possible de mettre en place une stratégie de formation synchrone, ce qui implique de réaliser des séances en direct via des webinars ou des visioconférences par exemple. 

Entraîner fréquemment ses salariés


Dans certains secteurs comme celui du retail ou le domaine des centres d'appel, le taux de turn-over des salariés est élevé. Un nombre important de nouveaux salariés rejoint l'organisation chaque mois. Leur donner une formation uniquement en salle de classe, pour constater qu'ils quittent l'organisation seulement quelques mois après est loin d’être rentable.

Dans de telles situations, il est préférable d'adopter une formation présentielle digitalisée. L'apprentissage mixte reste le plus rentable dans ce cas de figure. Les ressources d'apprentissage numériques sont créées une fois et peuvent être utilisées par les salariés à maintes reprises tout en ayant assimilé les gestes métiers en présentiel.

Propulser le développement personnel de vos salariés


Lorsque vous envisagez d'investir dans les salariés pour des avantages à long terme, la meilleure stratégie est de prendre soin d’eux, en leur offrant des possibilités de progression de carrière par exemple. Ainsi, vous pouvez assigner un ensemble de cours que les salariés peuvent suivent dans l’objectif d’être qualifiés pour monter en grade après chaque niveau passé. Il incombe donc au salarié de suivre le cours.

Il vous suffira d'élaborer un programme d'études et un plan de progression de carrière en ligne afin d'informer les salariés de leur parcours professionnel. Cela reste difficilement possible avec le format traditionnel de classe, mais tout à fait possible avec le format mixte. De cette façon, l'apprentissage sera perçu comme une expérience ludique par les collaborateurs qui se seront prêtés au jeu !

 

 

Comment choisir la bonne plateforme Blended Learning ?

Bien que la principale critique liée à l'apprentissage mixte soit qu'il nécessite une technologie avancée pour fonctionner, nous vous conseillons de commencer simplement. Pensez aux exigences de votre programme et partez de là. Pour vous aider à démarrer, voici une liste de questions qui pourraient vous aider à trouver la bonne plateforme.

 

plateforme_blended

 

Objectif

Quel est l’objectif principal de la plateforme ? L’utiliserez-vous comme plateforme collaborative, banque de données de sujets de formation ou les deux ?

Niveau de collaboration

Souhaitez-vous que la plateforme prenne en charge la collaboration entre salariés

Contexte d’utilisation

Voulez-vous une plateforme que vous pouvez utiliser à la fois dans et hors d’une salle de classe ? Souhaitez-vous l’utiliser uniquement lors des sessions en présentiel ?

Nombre de participants

Combien de personnes participeront au programme d’apprentissage ? L’utilisation se fera-t-elle en petits ou en grands groupes ?

Durée du programme de formation

Quelle sera la durée de votre programme de formation ? Parlons-nous en termes de semaines, mois ou années ?

Nombre de programmes

Exécuterez-vous plusieurs programmes de formation à la fois ? Est-il plutôt prévu de répéter le même programme une fois le précédent terminé ?

 

Eh oui, vous l’aurez compris, pour que votre formation Blended Learning soit efficace, il vous faudra impérativement communiquer régulièrement avec les apprenants afin de recevoir leurs retours et d’adapter certains aspects si le besoin se fait sentir. De plus,  la communication restant un aspect important, n’hésitez pas à planifier des activités de groupe au sein de la formation. Gardez à l’esprit que les apprenants doivent être actifs dans leur apprentissage. Conformément au modèle 70-20-10, mettez en place des modules qui leur permettront de participer un maximum, que ce soit en présentiel ou à distance. Enfin, prenez soin de bien choisir les outils et les technologies dont vous aurez besoin pour mettre en place votre nouvelle formation. 

 

 

Quels supports utiliser pour une formation en Blended Learning efficace ?

Il existe de nombreuses solutions pour mener à bien une formation mixte. L’idéal reste de trouver un équilibre entre plusieurs d’entre elles afin de varier vos contenus et votre manière de transmettre les connaissances. Que vos ressources soient digitales ou physiques, pensez avant tout à la façon dont vos apprenants vont pouvoir s'entraîner et s’informer le plus facilement possible. Chaque ressource va avoir une utilité et une particularité précise et doit avant tout rendre service aux apprenants afin de leur offrir la formation la plus efficace possible.

 

support_blended

 

Voici un exemple de solutions que vous pouvez combiner entre elles : 

 

Documents et ressources digitales 

N’hésitez pas à ajouter des documents sous toutes leurs formes ! Que ce soit des documents PDF, des Power Points, des livres audios, des infographies… Prenez la liberté de varier les différents supports. 

Ressources audio/vidéo

Utilisez des ressources audio et vidéo telles que des podcasts, des vidéos disponibles sur différentes plateformes, des messages vocaux, etc. 

Activités gamifiées

Stimulez les apprenants en mettant en place des activités gamifiées telles que des jeux de société, des jeux de rôle, des serious games, du story learning, des quizz, de la réalité virtuelle, etc.

Activités scénarisées

Soyez inventif et proposez des activités scénarisées telles que des simulations, des évaluations interactives, etc.

Digital learning

Déployez une stratégie Digital Learning avec des outils tels que le Mobile Learning, des MOOCs, un LMS, etc.

 

L’objectif d’une formation mixte va être de rendre l’apprentissage plus digeste et motivant pour les apprenants. Trouvez des activités et des supports originaux et parlants pour que vos collaborateurs se sentent impliqués dans leur apprentissage. Une formation Blended Learning bien pensée leur fera oublier l’idée reçue que la formation professionnelle est parfois pénible. 

 

 

Quels sont les différents modèles de Blended Learning ?

Maintenant que vous connaissez les différentes manières d’aider vos collaborateurs à apprendre et suivre efficacement leur formation, voici une liste des différents modèles sur lesquels vous pouvez vous appuyer :

 

modeles_blended_learning


Le présentiel tutoré

C’est le modèle qui se rapproche le plus de la formation traditionnelle car il se focalise sur l’aspect présentiel. Une fois la formation terminée, les outils digitaux et les ressources pédagogiques viennent simplement compléter les sessions effectuées avec le formateur. Ainsi, chaque apprenant est libre d’utiliser ses ressources en bonus pour approfondir les sujets souhaités ou simplement pour les aider à surmonter leurs difficultés.

La classe inversée

Dans ce modèle de formation, le digital va être dédié à la formation pure et le présentiel sera réservé à l’application des connaissances. Les apprenants vont donc se former via des outils digitaux mis à leur disposition avant leur venue en salle de formation. Une fois sur place, le formateur sera disponible pour répondre à toutes leurs questions et animera des ateliers, des discussions ainsi que des études de cas pour appliquer les concepts étudiés.

Le modèle de rotation

Le principe du modèle de rotation est simple. Il consiste à scinder un groupe d’apprenants en diverses petites unités. La formation allie présentiel et distanciel via 3 étapes : par le biais d’un formateur en salle de formation, par un travail de groupe et complété par des modules en e-learning. Le modèle de rotation est conçu pour être extrêmement flexible. Grâce à cette méthode, les apprenants ayants différents types d’apprentissage peuvent en tirer un maximum d’avantages.

Le distanciel tutoré

Très similaire au modèle de rotation, le distanciel tutoré est en opposition directe avec la formation en présentiel. Focalisé sur la formation via des outils digitaux, le distanciel tutoré a pour principe de proposer à ses apprenants divers outils et ressources de formation qu’ils vont utiliser à distance. Ce modèle ne nécessite généralement pas de formation en présentiel. En combinant à la fois une formation synchrone (via des sessions de social learning, des webinars et autres) et une formation asynchrone (via des échanges sur des forums, des emails, des capsules de connaissances, etc.), les apprenants ont une grande liberté.

 

Ces 4 modèles d’apprentissage mixte les plus fréquents ont été identifiés par Michael B. Horn de l’institut Clayton Christensen. Ils ont tous été pensés dans l’objectif de donner plus de souplesse et de possibilités aux apprenants afin de leur permettre d’évoluer dans un monde où la formation est en perpétuelle évolution.

 

 

Les tendances du Blended Learning

Le phygital

Apparu en 2013 via le retail, le terme "phygital" vient de la contraction des termes "physique" et "digital". En référence à une stratégie marketing, le phygital tire son inspiration des points de vente physiques qui ont intégré des moyens digitaux pour se rendre plus accessibles.

Il est courant aujourd'hui d'avoir des tablettes, smartphones ou autre devices à disposition des clients dans les espaces de vente. Ces outils sont d'ailleurs également très utilisés par les salariés eux-mêmes. C'est un gain de temps et d'argent pour les entreprises. Alors pourquoi ne pas s'inspirer de cette méthode pour effectuer un apprentissage riche et cohérent ? C'est sur cette réflexion que le phygital learning a vu le jour au sein du monde de la formation.

Grâce au phygital, vos collaborateurs peuvent être formés en présentiel et avoir tout le contenu dont ils ont besoin disponible sur leur device préféré. Leurs outils digitaux donnent la possibilité d'accéder à des piqûres de rappel au quotidien pour lutter contre la courbe de l'oubli et acquérir solidement et durablement de nouvelles compétences ou savoirs. C'est une méthode très efficace pour renforcer la performance de vos collaborateurs de manière simple et tout en douceur !

Le phygital learning a de nombreux avantages, notamment pour les processus d'onboarding. Bien avant leur arrivée en entreprise, l'onboarding peut être mis en place via des solutions digitales qui permettent aux futurs collaborateurs de se sentir plus à l'aise. Ainsi, dès leur arrivée ils prennent leur poste avec assurance.

En suivant leur formation en présentiel, leurs outils digitaux leur servent de support et ils peuvent les consulter à tout moment !

Dans le domaine du retail par exemple, le phygital offre de nombreux atouts. Cela permet d'avoir accès à des fiches produit personnalisées et des contenus explicatifs sur les aspects métiers directement à portée de main. Ce procédé offre un véritable gain de temps et permet aux collaborateurs d'être moins hésitants.

phygital learning

 

Le seamless learning

Encore trop peu connu aujourd’hui, le Seamless Learning est pourtant un mode de formation professionnelle très efficace. Littéralement, on le traduit par “formation sans couture”… Mais encore ?

Le Seamless Learning offre un apprentissage unifié et cohérent. Il combine tous les types de formation, en digital ou en présentiel, peu importe le dispositif ou l’outil, alliant le formel et l’informel et tout cela sans rupture d’apprentissage ! C’est-à-dire que l’on peut commencer une formation en salle de cours, la continuer sur son smartphone en se rendant à une réunion, la terminer directement sur le terrain ou en discuter avec un groupe de travail à distance. Tout simplement ! 

Cette vision de l’apprentissage n’est prise en compte que depuis peu de temps, notamment grâce à l’émergence de l’apprentissage mobile. Pourtant, le Seamless Learning devrait être la norme au sein des formations d’aujourd’hui. L’idée d’une formation totalement fluide et avec un véritable fil conducteur entre physique et digital reste le moyen le plus efficace pour apprendre.

Seamless_learning

 

Le Mobile Learning

Le Mobile Learning, aussi connu sous le nom de m-learning ou apprentissage nomade, est un concept de formation professionnelle. Ce qui fait la force du Mobile Learning, c’est qu’il est plus intuitif et propose des formats plus courts. Grâce à ça, le e-learning en devient presque obsolète et laisse place à une plateforme de formation moins chronophage.

Cet outil est au service des apprenants pour leur permettre de lutter contre l'oubli progressif des connaissances étudiées lors d'une formation. Le Mobile Learning permet un accès continu au savoir grâce à son adaptabilité à tout appareil mobile : smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Ce concept d'apprentissage nomade offre donc la possibilité d'apprendre et réviser où on veut et quand on le veut ! L'apprentissage mobile fait évoluer les systèmes éducatifs depuis son émergence et se démocratise peu à peu dans de nombreux secteurs.

 

mobile_learning

 

Le Social Learning

Le Social Learning est un mode d'apprentissage qui consiste à faire interagir les apprenants entre eux pour qu'ils puissent partager leurs connaissances et leur savoir-faire. Cette méthode de travail collaboratif est, en principe, accompagné d'outils digitaux pour faciliter l'échange entre pairs.

Aussi appelé Peer Learning, le Social Learning a pour objectif de repousser les limites de l'apprentissage classique en permettant à l'apprenant d'être aussi acteur de sa formation. Fini le raisonnement "professeur/élève" où chacun a son rôle à tenir et à respecter.

Le principe du Peer Learning est de laisser les apprenants passer du statut de passif à celui d'actif afin de les faire évoluer dans un environnement coopératif où ils sont tous égaux. Ainsi, chacun est libre d'ajouter sa pierre à l'édifice. L'apprentissage collaboratif, c'est aussi partager ses doutes avec son équipe afin de trouver des réponses en collectif. L'évaluation de l'apprentissage se fait par le biais des commentaires que chaque acteur de la formation pourra apporter.

D'un point de vue pédagogique, la motivation augmente lorsque les apprenants passent un bon moment, ce qui permet de les impliquer davantage dans leur apprentissage. Adopter une formation Social Learning est un excellent levier pour renforcer les liens entre équipe et favoriser la curiosité des apprenants.

 

Social_learning

 

L’Adaptive Learning

Grande tendance actuelle en termes de formation professionnelle, l'Adaptative Learning a pour principe, comme son nom l’indique, de s'adapter aux apprenants ! Cette méthode pédagogique consiste à offrir une formation personnalisée en fonction du profil des apprenants. Avec l'apparition du Machine Learning et de l'intelligence artificielle, le digital s'est adapté à ses utilisateurs. Les machines sont désormais capables d'apprendre de leurs utilisateurs et de leur proposer des données qui leur correspondent.

 

Le futur du Blended Learning est-il humain ?

 

futur_blended_learning

La pédagogie actuelle passe à la vitesse supérieure avec l’apparition de technologies telles que la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR) et l’intelligence artificielle (IA). Les enfants d’aujourd’hui grandissent et évoluent dans un monde de plus en plus digitalisé et notre façon d’apprendre est en train de changer progressivement. Cette digitalisation de la formation a permis au milieu professionnel et scolaire de découvrir de nouvelles façons d’apprendre. 

De plus, pour répondre aux problématiques liées à la crise du COVID-19, le télétravail s’est implanté petit à petit dans toutes sortes d’entreprises pour devenir quasiment la norme. Avec la démocratisation d’une approche de communication à distance, nous pouvons nous demander si la formation de demain ne sera peut-être pas synchrone et asynchrone à la fois. En effet, le virtuel remplace peu à peu le présentiel. Cependant, la formation synchrone permet un échange en temps réel et garde donc l’aspect humain si important dans l’approche Blended Learning.

Si la formation de demain ne nécessite plus de séances physiques pour laisser place à des informations disponibles via des forums, vidéos et autres supports (asynchrone) et des activités en direct comme des webinars ou des visioconférences (synchrone), le Blended Learning sera-t-il toujours d’actualité ? Auquel cas, la question d’onboarding en deviendrait également obsolète dans la mesure où les collaborateurs de demain ne seront pas ou très peu présents physiquement en entreprise. 

Il sera donc du ressort des formateurs de s’affirmer et de trouver le bon équilibre entre toutes les solutions qui s’offrent à eux pour que la formation de demain reste un moment agréable et bénéfique pour les apprenants.