RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
erreurs blended learning

Comment éviter les erreurs en blended learning ?  | Blog Beedeez

09/07/21 15:40

Mixer une formation en ligne et une formation en présentiel n’est pas toujours une chose aisée. Il convient de trouver un certain équilibre pour que le blended learning rencontre un succès. De ce fait, pour accroître les compétences de ses apprenants, certaines erreurs sont à éviter. Voici les erreurs récurrentes à bannir pour réussir votre plan de formation.

 

Négliger la présentation de la formation

Lorsque l’apprenant s’initie à une nouvelle formation, la première impression en dit toujours long sur la suite. Si la présentation de la formation laisse à désirer, la motivation et le niveau d’implication de l’apprenant en seront impactés. Il est, de ce fait, primordial d’accorder une importance particulière à l’introduction du nouveau système d’apprentissage. Pour une première session en présentiel, le tuteur peut présenter brièvement le fonctionnement du système et les objectifs à atteindre. La salle doit être agréable à vivre pour mettre à l’aise tous les participants.

Pour la session en ligne (en mobile learning, microlearning, plateforme d’apprentissage en ligne type LMS, etc.), l’interface doit être fluide et attrayante. Les couleurs vives dans un design épuré sont à privilégier. pour votre stratégie blended learning. L’apprenant doit se sentir dans son milieu en utilisant l’outil pédagogique. Un design trop fantaisiste ou des couleurs tape-à-l’œil sont à éviter, au risque de passer pour un novice en la matière. Mis à part le design, le contenu doit également être à la hauteur. Soigner l’apparence est une chose, mais le contenu reste essentiel. Il est important d’intégrer des modules pédagogiques intéressants, instructifs et utiles à l’apprenant dans l’outil pédagogique.

 

Procurer un contenu peu qualifié

La négligence du contenu peut mener à la perte de la formation. Il doit être qualitatif pour assurer l’acquisition de compétences et l’assimilation des informations. Voici les erreurs à ne pas commettre lors de la conception du contenu à étudier pour mettre en place le blended learning :

- Utiliser un powerpoint pour la session en ligne : cette idée est entièrement à bannir. En présentiel, un powerpoint sert de support au discours. Cependant, en ligne, il est entièrement inefficace. Le digital learning étant un procédé innovant, il mérite l’utilisation de supports et d’outils pédagogiques dignes de ses standards.

- Transposer le contenu de la session en salle dans celui de la formation en ligne : bien que ces deux approches pédagogiques soient complémentaires, elles n’utilisent pas les mêmes codes et langages. Il est important de varier les contenus, de ne pas les transposer à l’état brut sans prendre compte de la différence entre une formation classique et un apprentissage à distance. Durant la session en ligne, les supports doivent être exploités pour éviter d’ennuyer l’apprenant et donner vie à la formation. Des vidéos pédagogiques, des supports audio, des textes informatifs, des forums chat, des quiz d’évaluation sont à privilégier.

 

Oublier les exercices pratiques et les études de cas réels

En matière de blended learning, la formation en salle et la formation en ligne sont toutes les deux mises à l’honneur. Elles sont complémentaires et renforcent les connaissances acquises par l’apprenant. Cependant, il ne faut pas oublier les exercices pratiques ou les études de cas réel pour une meilleure assimilation des informations.

Sans mise en pratique, l’apprenant a tendance à oublier la théorie : c'est la courbe de l'oubli. L’utilisation d’exemples concrets assure la transposition des infos dans une situation réelle. Par ailleurs, se passer des outils d’évaluation est également une erreur à éviter. Si l’impact de la formation n’est pas mesuré, elle perd sa valeur.

 

Négliger la possibilité d’étudier sur un mobile

La formation en ligne doit être accessible sur différents terminaux. Mis à part l’ordinateur, un accès via un mobile est également à privilégier. Pourquoi ? Tout simplement, car en cette ère, l’utilisation du smartphone et de la tablette s’est popularisée. L’exploitation du mobile learning est une initiative qui accroît le niveau d’implication de l’apprenant.

Très pratique, le mobile learning permet un apprentissage partout et à tout moment. L’apprenant a l’occasion d’explorer les différents modules, de réviser un sujet précis, rien qu’en utilisant son smartphone ou autre appareil mobile (tablette, ordinateur portable...), qu’il soit chez lui ou ailleurs.

 

Procurer une formation obsolète

Une formation obsolète ou non testée avant sa mise en ligne peut rencontrer divers bugs ou dysfonctionnements. En naviguant sur un outil pédagogique négligé, l’apprenant peut se montrer désintéressé. En effet, les petits désagréments tentent n’importe qui à délaisser la formation en ligne. Dans une formation en présentiel, le tuteur peut réussir à capter à nouveau l’attention de l’apprenant. Cependant, en ligne, l’apprenant risque d'éteindre la plateforme. 

Après le lancement de la formation en ligne, un suivi régulier est nécessaire pour procurer un contenu de qualité.

 

Négliger l’initiation des apprenants au numérique

Le vrai blended learning place les apprenants au cœur de la formation. La digitalisation est un procédé qui nécessite du temps, de l’implication et de la compréhension. L’utilisation des outils pédagogiques peut être difficile au premier abord. Or, sans les compétences nécessaires, l’évolution de l’apprenant peut être ralentie. Pour s'assurer que tous les apprenants sont à l’aise avec les outils numériques, il ne faut pas négliger une petite initiation à cette technologie. De cette façon, les mauvaises manipulations sont réduites.

 

L’évolution technologique incite les entreprises et les organismes à passer au blended learning. Une formation en présentiel s’avère souvent insuffisante et prend beaucoup plus de temps. Grâce à la formation mixte, l’entreprise réalise une économie conséquente sur le budget et le temps, sans pour autant négliger l’acquisition de compétences des apprenants. Le blended learning renforce le système pédagogique classique. Cependant, pour garantir son succès, respecter quelques règles simples est de mise !

S’inscrire à la Newsletter