Comment contrer la courbe de l'oubli grâce au Mobile Learning ?

Posté par Melody Durand

Face aux nouvelles innovations et au renouvellement des savoirs, l’obsolescence des connaissances est un sujet d’actualité qui entraîne la nécessité de se former continuellement. Vous avez toujours souhaité obtenir une mémoire d’éléphant ? Découvrez le pouvoir de la répétition et comment l’optimiser pour s’assurer de son efficacité sur le long terme !

POURQUOI OUBLIONS-NOUS ?

 

La courbe de l’oubli créée à la fin du XIXème siècle par Ebbinghaus, psychologue expérimental de l’apprentissage, nous explique que nous apprenons très vite mais nous oublions aussi tout aussi vite !

 

courbe-de-loubli

 

Il faut savoir que sans aucune piqûre de rappel il ne nous reste plus que 70% des informations apprises après 24h… et plus que 20% après une semaine !

 

QU’EST-CE QUE L’OBSOLESCENCE DES CONNAISSANCES ?

 

C’est le phénomène par lequel les connaissances acquises deviennent inadaptées car dépassées.

Si les connaissances sont de plus en plus nombreuses et  accessibles – à tel point que l’on parle de “société du savoir”-  elles sont paradoxalement de plus en plus temporaires. La démocratisation et la prolifération du savoir sont donc étroitement liées avec son obsolescence !

En fait, c’est parce que l’on découvre sans cesse de nouvelles choses que les connaissances que l’on avait acquises ne sont plus à jour. D’autant plus que ce cycle du savoir est de plus en plus court ! De nouvelles connaissances sont découvertes régulièrement et rapidement.  En effet, on estime que la connaissance mondiale double environ tous les 9 ans

Cela n’est pas sans conséquence sur le monde professionnel puisque à l’horizon de 2030, près de 60% des métiers qui seront alors exercés n’existent pas encore aujourd’hui !

Alors sommes-nous condamné à ne jamais retenir ce que nous apprenons ?

Et bien non ! Ebbinghaus nous prouve tout de même que l’oubli n’est pas une fatalité ! En effet, grâce à des répétitions successives et espacées intelligemment nous pouvons ancrer ces informations dans notre mémoire sur le long terme.

 

 

courbe-de-retention

 

Nous observons qu’en faisant des petites sessions de révisions (à J+3, J+10, J+30 puis J+60 par exemple), 90% de ces informations sont mémorisées sur le long terme.

 

QUELS FACTEURS EXPLIQUENT L’OBSOLESCENCE DES CONNAISSANCES ?

 

Les innovations technologiques et la transformation digitale généralisée dans tous les secteurs bouleversent les pratiques au quotidien autant dans la vie personnelle que professionnelle.  Les connaissances et compétences des salariés deviennent donc plus facilement obsolètes. Que ce soit la formation, le secteur bancaire, l’agriculture etc. …tous les secteurs connaissent une mutation vers le digital.

Et si certains secteurs sont plus touchés que les autres (par exemple, dans le marketing digital, les pratiques évoluent tellement vite qu’il faut les revoir tous les 6 à 12 mois),  aucun secteur n’est à l’abri du syndrome Kodak !

 

LE SYNDROME QUOI ?

Le syndrome Kodak désigne le phénomène de disparition de grandes entreprises dont l’activité première est devenu obsolète face aux innovations technologiques et numériques.  Pourquoi Kodak ?

En 2012, Kodak déposait bilan, son coeur de métier (appareil photo jetable et développement de la pellicule) ayant été concurrencé par l’appareil photo numérique… justement inventé par Kodak elle-même en 1975 ! Mais de peur de s’éloigner de son activité principale, l’entreprise avait finalement décidé de renoncer à cette innovation… causant sa perte !

Il est donc important pour une entreprise comme pour un salarié de se tenir au courant des innovations, pour adapter son activité, améliorer ses compétences et ainsi se mettre à jour !

 

ET DANS LA FORMATION ?

 

Les formations en présentiel se focalisent sur le « pendant » sans assez se préoccuper  de l’ « après » salle de classe. Or, la formation a pour but d’identifier les lacunes, d’anticiper les oublis et ainsi de mettre en place un apprentissage durable auprès de ses apprenants. 

La digitalisation de la formation est donc un atout majeur de la formation car elle facilite le mécanisme d’ancrage mémoriel grâce à des rappels automatiques ! Par exemple, avec une solution de mobile learning ces rappels espacés peuvent être envoyé automatiquement sous forme de notifications : l’apprenant peut alors faire ses séances de mémorisations où il veut et quand il veut  !

Il est intéressant d’associer ces piqûres de rappels à l’“Adaptive Learning”. De nombreux formats de révisions sont disponibles pour pouvoir s’adapter aux différents profils des apprenants. En effet, chaque apprenant est différent et chacun apprend à sa manière : des besoins d’apprentissages auxquels le digital learning répond ! Texte, vidéo, infographie ou encore quiz… Ces contenus diversifiés et la gamification permettent d’ailleurs une meilleure mémorisation en gardant l’apprenant actif dans sa formation !

Les outils digitaux et notamment les solutions de mobile learning comme Beedeez, vous offre un outil simple d’utilisation et d’accessibilité. Vos sessions d’apprentissage seront donc inscrites dans la mémoire à long terme grâce à des rappels quotidien automatisés !

 

COMMENT FAIRE POUR PALLIER L’OBSOLESCENCE DES CONNAISSANCES ET DES COMPÉTENCES ?

 

Formez-vous perpétuellement ! Si les diplômes sont de plus en plus nécessaires pour pouvoir décrocher un emploi, ils sont également de plus en plus vite dépassés. Il ne vous suffira donc plus de vous contenter de votre formation initiale pour le restant de votre vie professionnelle. 

Ceci est d’autant plus vrai qu’avec la transformation digitale de l’ensemble des secteurs, les méthodes de travail en entreprise et les entreprises elles-mêmes sont bouleversées.

Heureusement, de plus en plus d’entreprises ont compris ce problème et proposent des solutions de formation continue.  Le Digital Learning séduit notamment car il offre une solution adaptée aux contraintes actuelles : c’est d’autant plus le cas  pour le Mobile Learning qui permet aux salariés d’apprendre pendant leur temps libre sur leur smartphone. Si vous voulez en savoir plus sur le Mobile Learning, rendez-vous sur www.beedeez.com

Alors, n’attendez plus pour vous former ! C’est le portfolio de vos compétences qui fera réellement votre employabilité !

 

CTA