RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
optimiser social learning en entreprise

Comment utiliser le Social Learning en entreprise ?  | Blog Beedeez

24/06/21 10:13

Le Social Learning est un mode d’apprentissage fondé sur l’échange, le partage de connaissances et l’interaction sociale via des outils collaboratifs. Permettant de rompre l’isolement de l’apprenant tout en le rendant plus actif, le Social Learning s’avère beaucoup plus efficace que les méthodes d’e-learning traditionnelles.

De plus en plus populaire, il n’est pourtant pas nouveau, mais les nombreux outils digitaux à disposition des entreprises leur permettent aujourd’hui d’exploiter plus facilement les atouts de cet apprentissage en réseau.

Alors quels sont les bons réflexes et les actions à mettre en place pour utiliser efficacement le Social Learning au sein de son entreprise ?


1-Jun-24-2021-08-03-27-24-AM


2-Jun-24-2021-08-03-27-31-AM


3-Jun-24-2021-08-03-27-23-AM


4-Jun-24-2021-08-03-27-74-AM


5-Jun-24-2021-08-03-27-36-AM


6-Jun-24-2021-08-03-27-37-AM


Étape 1 : créer une communauté d’apprenants cohérente

Avant de se lancer dans le Social Learning, il faut d’abord définir les cibles de ses formations, qui deviendront ensuite une communauté d’apprenants. Il existe trois types de communautés : les communautés d’intérêt (partage d’informations spécialisées), les communautés d’apprentissage (avec formation commune et entraide), et les communautés de pratique (partage de ressources et bonnes pratiques).

Tous les membres de la communauté doivent se réunir autour d’un même objectif, de manière à renforcer leur sentiment d’appartenance au groupe et à favoriser la communication. Une fois cette communauté définie, il sera alors possible de choisir les outils adaptés et la stratégie de Social Learning à mettre en place.

-> Quelles actions mettre en place ?

  1. Définir le type de communauté que l’on souhaite créer
  2. Réunir ses collaborateurs par groupes d’intérêts communs

 

Étape 2 : animer et mobiliser la communauté

Créer une communauté ne suffira pas à enclencher le travail de groupe. Un responsable de formation, facilitateur ou community manager devra mobiliser les membres, encourager la participation et être source de motivation. Ce sera à lui d’initier l’échange : le groupe a besoin d’un élément déclencheur pour se mettre en mouvement.

Sa mission consistera notamment à :

-    Se présenter et inviter les participants à faire la même chose. Pour  briser la glace, mieux se connaître est essentiel.

-    Lancer des travaux de groupe : c’est le meilleur moyen de favoriser l’échange entre les membres tout en les faisant travailler sur leur formation. Cela génère un esprit d’équipe, pousse à s’investir et à se challenger.

-    Intervenir régulièrement pour faire des bilans, encourager les membres à participer, se soutenir et s’entraider.

-    Lancer le partage d’une base documentaire collaborative, où chacun pourra apporter ses ressources.

-> Quelles actions mettre en place ?

  1. Initier la présentation des membres
  2. Lancer des travaux de groupes, événements et initiatives
  3. Faire des interventions fréquentes pour motiver le partage et l’entraide

 

Étape 3 : utiliser réseaux sociaux, forums ou blogs pour fluidifier les échanges

 La communication est essentielle au Social Learning. Elle est aujourd’hui favorisée par une multitude d’outils digitaux : les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn…), les plateformes de messageries (Whatsapp, Messenger…) et les réseaux d’entreprises (Slack, Teams, Trello…) qui sont idéaux pour favoriser les partages de manière dynamique.

Cela étant dit, attention à la démultiplication des canaux d’échange, qui peuvent amener à diviser le groupe et à éparpiller l’information. Pour éviter cela, il est possible de créer un blog dédié ou bien un forum, accessible directement via la plateforme LMS : une bonne manière de centraliser les échanges et de définir un lieu consacré à la formation.

-> Quelles actions mettre en place ?

  1. Définir des canaux d’échange pour ne pas disperser l’information
  2. Créer un forum via sa plateforme de formation

 

Étape 4 : varier les formats de digital learning

 Afin que la formation reste attractive, il est important de varier les contenus et leurs formats. En effet, si les étapes 1 et 2 ont été réalisées avec succès, la cohésion du groupe sera réussie et certaines personnes auront créé des liens privilégiés… Donc si les participants s’ennuient, ils auront tendance à échanger entre eux et à délaisser leur formation ! Pour éviter cela, il faut varier les formats d’apprentissages en alternant par exemple :

- microlearning (courts modules de formation de moins de 5 minutes),

- webinaires (intervention d’un spécialiste puis échange avec les participants),

- activités de groupe

- classes virtuelles (visio-conférence entre participants et formateur dans des conditions proches du présentiel).

Démultiplier les formats permet de maintenir la concentration des membres et de rassembler la communauté autour de son sujet.

-> Quelles actions mettre en place ?

  1. Concevoir des formations participatives
  2. Varier les formats d’apprentissage

 

Étape 5 : opter pour la Gamification

 Il n’y a pas à s’inquiéter de ce néologisme : la gamification signifie simplement le fait d’avoir recours à des mécaniques de jeu pour rendre une action ludique. C’est en effet un excellent moyen de favoriser l’engagement des participants et de préserver leur intérêt pour la formation.

Afin de créer une bonne entente entre les apprenants, il est plutôt conseillé d’aller vers des jeux en groupe et d’inciter les joueurs à collaborer. Facteur d’émulation et de convivialité, la gamification permet à la fois de faciliter l’apprentissage et de développer l’esprit d’équipe de la communauté. Bon à savoir : certains LMS offrent la possibilité de réaliser des tableaux de classement ou de donner des badges dans le cadre d’un jeu lancé entre les participants.

-> Quelles actions mettre en place ?

  1. Intégrer la gamification à son processus de formation e-learning
  2. S’assurer d’avoir les bons outils digitaux pour intégrer le jeu à son programme de Social Learning

S’inscrire à la Newsletter