RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product

Catalogue

Stimulez le désir d’apprendre de vos apprenants grâce à notre catalogue de capsules uniques, complètes et variées, parfaitement adaptées à notre solution de Mobile Learning

En savoir plus →

Campagnes

Profitez d'un ensemble de capsules spécialement conçues pour une évolution progressive et rythmées pour une expérience d'apprentissage optimale.

En savoir plus →

Partenaires

Des partenariats avec des créateurs de contenus reconnus pour encore plus de choix

En savoir plus →

Illustration_sans_titre 8
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
comment créer une stratégie social learning

Comment créer une stratégie de Social Learning ?  | Blog Beedeez

19/03/21 08:00

La théorie du social learning a été développée par le psychologue Albert Bandura. Selon lui, l'apprentissage est un processus cognitif qui a lieu dans un contexte social et se produit par l’observation ou instruction directe par les pairs. Le social learning participe à créer des expériences d’apprentissage riches, qui permettent une meilleure adoption et complétion des formations, ainsi qu’une meilleure rétention des acquis. Par où commencer pour élaborer une stratégie de social learning ? Quelles sont les étapes et y a-t-il des pré-requis ? Faisons le point. 

 

1-Mar-18-2021-02-29-07-53-PM

2-Mar-18-2021-02-29-07-85-PM


4-Mar-18-2021-02-29-07-76-PM


3-Mar-18-2021-02-29-07-60-PM


5-Mar-18-2021-02-29-07-76-PM


6-Mar-18-2021-02-29-07-85-PM


Étape 1 : Évaluer le potentiel d’adoption du social learning

Point de départ d’une stratégie de social learning, la phase d’évaluation permet de déterminer à quel point la communauté d’apprenants de l’entreprise ou du centre de formation est prête à appréhender une formation qui fait appel au social learning. Qui sont les apprenants ? Ont-ils déjà pour habitude d’apprendre en groupe ou à minima en interaction avec les autres apprenants ? Les apprenants sont-ils familiers du social learning et à quel degré ? Si les apprenants n’ont jamais appris dans un contexte de social learning, la stratégie à développer autour du social learning devra forcément faire appel à des leviers d’accompagnement à l’adoption de la pratique. À garder en tête : le social learning n’est pas nouveau, puisqu’il s’observe en contexte de formation ou apprentissage en présentiel. Il y a donc fort à parier que si l’entreprise n’est pas familière des outils digitaux qui font appel au social learning, elle y fait probablement déjà appel dans un contexte de formation. 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Évaluer le niveau d’adoption actuel du social learning dans l’entreprise ou l’organisation

2 - Interroger les apprenants sur leur familiarité avec le social learning et leur propension à l'adopter dans le cadre de leur apprentissage

3 - Identifier les mécanismes de social learning "naturellement" existants au sein de la communauté d’apprenants pour les inclure dans la stratégie de social learning

 

Étape 2 : Déterminer les objectifs d’utilisation du social learning

Faire appel au social learning dans les parcours de formation, c’est bien. Savoir pourquoi on le fait et avoir des objectifs en vue, c’est beaucoup mieux. Il est important de ne pas considérer le social learning comme un “gadget” en formation. Nous l’avons vu en intro, il est intrinsèquement lié à la démarche d'apprentissage. Lorsque l’on souhaite développer une stratégie de social learning, il est important de répertorier les objectifs pour lesquels on fait appel à ce mécanisme. Souhaite-t-on engager des apprenants démissionnaires ? Veut-on remettre l’humain au cœur de la formation ? Veut-on encourager les échanges de connaissances entre apprenants ? Créer une communauté d'apprentissage ? Ou encore favoriser la génération de contenu de formation par les collaborateurs ? Dans tous les cas, définir ces objectifs permet de déterminer les contextes d’utilisation du social learning. 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Déterminer les objectifs auxquels doit répondre le social learning 

2 - Déterminer des scénarios et des contextes d’utilisation du social learning en conséquence

 

Étape 3 : Choisir une plateforme adaptée au social learning 

Choisir la plateforme la plus adaptée au social learning ne se fait pas en une demi-journée. N’attendez donc pas le dernier moment pour vous renseigner sur les offres existantes sur le marché. Dans tous les cas, une plateforme de social learning doit proposer des fonctionnalités et des options directement liées au partage des connaissances entre apprenants. On trouve notamment la messagerie instantanée, l'intégration des médias sociaux, les fonctionnalités de forums, la possibilité de partager des contenus de formation sous forme de curation ou de création de contenu. Certaines solutions ouvrent aux apprenants la possibilité de créer des modules de formation sur des sujets dont ils détiennent de l’expertise, sous forme de vidéos ou de microlearning

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Prévoir le temps de comparer les solutions existantes pour identifier celles qui peuvent répondre aux objectifs listés au préalable

2 - Choisir une plateforme qui propose un large éventail d’outils de social learning, afin d’introduire plus ou moins progressivement les fonctionnalités auprès des apprenants, en fonction de l’évolution de la stratégie de social learning

 

Étape 4 : Une stratégie de social learning qui capitalise sur les “early adopters”

Quel que soit le niveau d’adoption et de compréhension du social learning au sein de la communauté d’apprenants, il faut capitaliser sur les apprenants les plus engagés dans la démarche de social learning. Ils sont faciles à repérer, ce sont les premiers à se jeter sur les fonctionnalités sociales des outils que l’on peut leur mettre entre les mains. Ce sont aussi ceux qui s’épanouissent le plus dans les échanges avec leurs pairs (on parle aussi de peer learning) et sont toujours enclins à partager leurs connaissances, expliquer les choses, etc. Dans tous les cas, il peut être intéressant de développer une stratégie pilote auprès de cette micro communauté d’early adopters, dans une démarche de bêta testing et afin d’en faire les ambassadeurs du social learning auprès des autres apprenants. 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Identifier les apprenants les plus susceptibles de s’engager dans la démarche, afin de les mettre à contribution dès les premiers stades de la stratégie de social learning

2 - Faire de ces apprenants les ambassadeurs du social learning auprès du reste de la communauté d’apprenants

 

Étape 5 : Récolter du feedback, mesurer et adapter 

Cela devient un poncif à force de le répéter, mais allons-y tout de même : dans n’importe quelle stratégie, stratégie de social learning comprise, la clé du succès repose dans la mesure des résultats et la récolte du feedback. Une bonne habitude qui doit commencer dès les premières réflexions sur la stratégie, en récoltant le feedback et les attentes des apprenants. L’humain évolue, les habitudes, les façons d’apprendre et les outils aussi, c’est pourquoi une stratégie s’adapte en permanence. Mettre en place des processus de récolte du feedback régulier et mesurer les indicateurs de performance et le retour sur investissement liés aux objectifs fixés par la stratégie permet de corriger les trajectoires, mais aussi d’identifier rapidement des signaux faibles chez les apprenants pour les adresser au besoin. 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Récolter les avis des apprenants dès la mise en application de la stratégie de social learning, puis tout au long de l’année, au terme de chaque parcours de formation

2 - Dans le tableau de bord de suivi des indicateurs de performance de la formation, inclure ceux liés aux objectifs fixés en partie 2.

S’inscrire à la Newsletter