RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product

Catalogue

Stimulez le désir d’apprendre de vos apprenants grâce à notre catalogue de capsules uniques, complètes et variées, parfaitement adaptées à notre solution de Mobile Learning

En savoir plus →

Campagnes

Profitez d'un ensemble de capsules spécialement conçues pour une évolution progressive et rythmées pour une expérience d'apprentissage optimale.

En savoir plus →

Partenaires

Des partenariats avec des créateurs de contenus reconnus pour encore plus de choix

En savoir plus →

Illustration_sans_titre 8
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
LCMS définition

Qu'est-ce qu'un LCMS ?

11/05/21 20:40

Les outils d’e-learning recèlent aujourd’hui de nombreux types de plateformes. Les modules varient selon leurs fonctionnalités. Le LCMS fait partie des piliers du digital learning. Faisons le point sur la définition, le concept et les fonctionnalités.

 

Les liens entre LMS et LCMS

Le LMS et le LCMS sont deux plateformes différentes, mais étroitement liées.

- Le LMS : cet acronyme anglais signifie Learning Management System. En d’autres termes, il s’agit d’un système de support à l’apprentissage en ligne. Cette plateforme facilite la gestion des contenus et le processus liés à la formation. On parle ici de système pour désigner le logiciel utilisé.</li>

- Le LCMS : il combine le CMS ou Content Management System et le LMS. Le LCMS est l’abréviation de Learning Content Management System :

- Learning : il sert à créer des contenus pédagogiques pour l’e-learning.

- Content : cela englobe tous les supports de travail, dont les textes, les fichiers audio, les vidéos, les images ou autres.

- Management : il gère l’ensemble des données dans le but de mieux s’organiser en interne.

- System : il s’agit du logiciel mis en place.

Par définition, il s’agit d’un programme de création de contenus pédagogique. En d’autres termes, le LCMS est concentré sur la partie contenu de la formation. En général, il écarte les possibilités d’envoi des invitations, le suivi des progressions ou la remise des certificats, sauf cas exceptionnel.

Les principales différences :

Le LMS et le LCMS œuvrent tous les deux dans le monde du digital learning. Tout comme le LMS, le LCM soutient la formation pédagogique au sein d’une organisation. En principe, il possède à peu près les mêmes fonctionnalités qu’un LMS. La différence se situe au niveau de la praticité. Le LCMS est généralement utilisé dans la création et l’organisation de contenus pour l’apprentissage en ligne.

- Le LMS est axé sur la transmission de toutes sortes de contenus d’apprentissage. Les LCMS, quant à eux, étendent leur champ d’application à la création de contenus de formation. Ils partagent quelques points communs avec les autres solutions de création. Tous deux sont dotés d’un système de gestion de contenus qui permet aux administrateurs de développer et de gérer les données. Ils possèdent une plateforme à multiples utilisateurs pour optimiser l’interaction entre participants et échanger des outils. Un inventaire est également disponible pour répertorier l’ensemble des matériels d’apprentissage.

Pourquoi auriez-vous besoin d’un LCMS ?

Le LMS gère toutes les activités inhérentes à l’organisation du développement. Il agit surtout au niveau professionnel et personnel, pour les entreprises ou les organisations, et surtout des salariés. Cette tâche peut s’avérer laborieuse si vous les effectuez vous-même.

Vous pouvez vous passer d’un autre système de gérance de contenu si vous disposez d’un LCMS. La création et la gérance de contenus font partie intégrante des activités de la plateforme pédagogique en ligne. Vous n’aurez ainsi plus besoin de vous procurer des logiciels pour transmettre vos formations ou vos supports en ligne.

Les LCMS peuvent vous offrir davantage de privilèges. Tout comme les LMS, ils vous aident à réduire le temps consacré à la gérance et à l’inscription. Ils vous offrent l’occasion de vous consacrer à d’autres tâches. Vous pouvez ainsi réduire vos ressources humaines et les coûts y afférents. Une meilleure création de contenus est assurée.

Les utilisateurs du LCMS

Le concepteur pédagogique est le premier concerné par l’utilisation du LCMS. En effet, il lui revient de créer du contenu dans le système. Les fonctionnalités du LCMS permettent aux développeurs de constituer des contenus. Ils peuvent être personnalisés pour s’adapter aux besoins des apprenants, selon les responsables de la gestion des contenus et les groupes souhaitant obtenir des éléments d’apprentissage uniques. Ce genre d’enjeux commerciaux, parfois difficiles à résoudre, peut facilement être réglé grâce à l’utilisation d’un LCMS. Même s’il existe d’autres technologies ayant les mêmes fonctionnalités, assurez-vous que la puissance de conception pédagogique garde son importance.

 

Le LCMS et l’outil auteur

Les apprentis digital learning managers se trouvent souvent devant un dilemme parfois difficile à résoudre : choisir entre le LCMS et un outil auteur. Beaucoup soutiennent le fait que le LCMS est un outil auteur amélioré.

Avant de répondre à cette problématique, il convient de rappeler les sources de chacun de ces logiciels. Les créateurs des outils auteurs avaient pour but d’apporter une solution aux formateurs souhaitant constituer des contenus en interne. En quelque sorte, ils voulaient se passer des compétences informatiques. L’objectif de l’outil auteur est ainsi de réduire le processus en interne. Le fameux triptyque composé du formateur, de l’informaticien et de l’infographiste est remplacé par le formateur. La suppression de l’informaticien a parfaitement fonctionné, car l’outil auteur endosse ce rôle avec habileté. En ce qui concerne l’infographiste, son élimination de l’équation est plus ou moins discutable. En effet, pour obtenir un rendu professionnel, l’entreprise fait parfois appel à des freelances. Dans certains cas, elle utilise un portail de création. Celui-ci concerne surtout les modules e-learning.

D’une certaine manière, les outils auteurs ont accéléré la démocratisation de la production e-learning. Toutefois, certaines questions se sont ensuite posées, notamment celles concernant la gérance, l’harmonisation et l’évolution de l’ensemble de cette matière pédagogique. Beaucoup se demandent si la coopération avec les supports de formations plus conventionnels, comme les diaporamas PowerPoint, est réellement nécessaire. Dans les entités où la formation en ligne s’est rapidement imposée, la gestion de ce genre de problème est devenue de plus en plus difficile.

Les éditeurs de techniques e-learning ont ainsi créé de nouveaux produits, à savoir des logiciels permettant de constituer des contenus comme un outil amateur. La dimension organisationnelle est également un paramètre important.

Certains avancent que la définition LCMS n’est autre qu’un LMS qui dispose d’un outil auteur. Il s’agit plutôt d’un outil auteur doté d’une fonctionnalité de gestion collaborative. Le LCMS ressemble plus à une application axée sur l’équipe de formation. Aujourd’hui, il existe des LCMS qui intègrent plus de fonctionnalités que la gestion des projets de création. Certains tentent d’y associer celles adressées à la formation présentielle.

S’inscrire à la Newsletter