RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
challenge-based learning

Le challenge-based learning : qu'est-ce que c'est ?

10/06/21 18:54

Les méthodes d’apprentissages ont changé au fil du temps et de l’évolution des besoins des apprenants. Le challenge-based learning fait partie des dispositifs de transmission des savoirs les plus innovants. Il est connu sous le nom français d’apprentissage par défi. L’utilisation du challenge-based learning a pour finalité d’acquérir plus de pertinence dans l’apprentissage, et permet d'optimiser la collaboration en entreprise. Quelles sont les spécificités de ce dispositif pédagogique et comment se déroule-t-il ? Tour d’horizon sur le challenge-based learning.

 

Qu’est-ce que le challenge-based learning ?

Le challenge-based learning est un dispositif d’apprentissage fondé sur l’appel à l’action. Cette méthode connaît un franc succès depuis un certain temps dans le domaine de la formation professionnelle, et chacun a sa propre façon de l’appliquer pour acquérir de nouvelles connaissances. En effet, il est possible de réunir ce qui caractérise un plan de formation avec les challenges de la vie réelle. Ainsi, l’apprentissage par défi peut être défini comme étant un apprentissage organisé autour de la vie réelle, mais adapté dans le cadre d’un projet. On peut y voir une forme de serious game.

En outre, ce dispositif pédagogique est considéré comme une combinaison de théories cognitives et constructivistes. L’objectif du challenge-based learning est de pousser le développement des compétences des apprenants pendant qu’ils résolvent des problèmes. Concrètement, cette méthode maintient le niveau de compétences des collaborateurs dans leur domaine d’expertise, tout en leur permettant d’acquérir d’autres savoirs qui pourraient s’avérer complémentaires. 

 

Quelles sont les spécificités et caractéristiques du challenge-based learning ?

Le challenge-based learning se distingue des autres dispositifs d’apprentissage par ses spécificités et ses caractéristiques propres, dont :

- L’utilisation de problèmes réels : Comme expliqué précédemment, les apprenants qui utilisent cette technique se fondent sur la vie réelle et des problèmes existants. Le fait de se confronter et de prendre exemple sur des problèmes réels leur permet d’obtenir de nouvelles connaissances sur le contenu et des compétences de pensée critique.

- La confiance dans les problèmes pour répondre au curriculum : La théorie a déjà démontré son efficacité. Au lieu de se poser des questions inutiles, la meilleure chose à faire est de se laisser porter par le courant. La résolution des problèmes n’impacte pas les qualifications en elles-mêmes, mais aide à développer les connaissances au fil de l’apprentissage.

- Les problèmes doivent être mal structurés : Quand le problème n’est pas bien structuré, il est beaucoup plus facile et plus évident de trouver la solution. En effet, la solution n’est pas unique, mais la perception du problème et de la solution est changeante.</li>

- Cette technique est surtout centrée sur l’apprenant : L’apprenant est le premier concerné par ce qu’il apprend en cours. Il est le principal acteur, soit de sa propre réussite soit de son échec. Les formateurs sont là pour transmettre leur savoir. La réussite de l’apprenant ne dépend que de lui seul, et le dispositif d’apprentissage le pousse. Il est désormais indépendant des professeurs. Les différents groupe peuvent former à terme de véritables communautés d'apprentissage.

 

Comment se déroule le challenge-based learning ?

L’apprentissage par défi est un système d’instruction qui prône le développement simultané des stratégies de résolution de problèmes et des connaissances disciplinaires. Il met en avant les apprenants en leur donnant le rôle principal. Évidemment, le challenge-based learning se déroule en groupe. Chacun apprenant des autres pendant la résolution du problème, on peut y voir une forme de social learning. Il se fait principalement en cinq étapes.

- Lecture et examen du problème : Cette première étape est effectuée sans aucune préparation préalable. Elle permet aux apprenants d’encoder et d’organiser l’information. Toutefois, même si le challenge-based learning se déroule en équipe, la première étape doit être faite individuellement.

- Prise de connaissance du problème ainsi que des ressources à sa disposition : Dans cette phase, les apprenants prennent connaissance du groupe, du tuteur chargé de les accompagner ainsi que de toutes les ressources mises à leur disposition pour résoudre le problème. Le but est d’accroître le développement des connaissances cognitives, des connaissances d’auto-gestion et des habitudes de questionnement.

- L’étude auto-dirigée : Chaque apprenant doit définir tout ce qu’il a besoin de savoir et d’assimiler. Il doit également réfléchir aux ressources nécessaires pour atteindre ses objectifs. Dans cette phase, les apprenants apprennent l’auto-direction, font la distinction entre toutes les informations entre leurs mains et celles qu’ils doivent rechercher.

- Mettre en commun l’étude dirigée : Pour que l’ensemble des participants soit sur la même longueur d’onde, il est essentiel de mettre en commun l’étude dirigée et de faire une deuxième analyse du problème avec le groupe.</li>

- Auto-évaluation : La dernière étape se concentre sur le constat du travail effectué. Elle implique une auto-évaluation et une évaluation du tuteur. Pour l’évaluation de soi, l’apprenant effectue une réflexion sur ce qu’il a appris durant la mise en pratique du challenge-based learning. Le but est de lui donner confiance et de valoriser ce qu’il a accompli. Cette étape peut se faire en groupe ou individuellement, selon la décision du tuteur.

S’inscrire à la Newsletter