RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
blended learning autonomie des collaborateurs (1)

Le blended learning, un plus pour l'autonomie des apprenants ?  | Blog

29/04/21 20:49

Particulièrement touchés par la croissance du digital, les organismes de formation ainsi que les entreprises se laissent guider par les nouvelles approches d’apprentissage en les plaçant au cœur de leurs actions de transformation. Dans cette ligne, le blended learning est une technique en pleine expansion adoptée par un nombre grandissant d’acteurs de la formation. L’autonomie que procure cette approche aux collaborateurs séduit ces derniers, mais pas que. Les détails.

 

Définition : Le blended learning dans la politique de formation

Équilibre entre formation à distance et en présentiel, le blended learning, ou apprentissage mixte en français, transforme la formation professionnelle de manière rapide et constante. Plébiscitée aussi bien par les formateurs et les DRH que par les apprenants eux-mêmes, cette technique de formation hybride s’appuie sur un apprentissage traditionnel en face-à-face complémenté par les technologies les plus pointues. Et si vous connaissez le vrai blended learning, vous savez que ça peut aboutir à un plan de formation à la fois innovant et efficace.

Permettant aux acteurs concernés d’élaborer une politique de formation à leur image tout en se concentrant sur les objectifs à atteindre, le blended learning est l’exemple même d’une utilisation maîtrisée du « Learning Management System (LMS) », un logiciel spécifiquement développé pour gérer et accompagner un parcours pédagogique ou un cursus d’apprentissage.

Alors que le programme de formation est élaboré en s’aidant des outils technologiques proposés par le LMS, le formateur reste au centre du processus qui pilote les apprenants tout au long de leur apprentissage. En effet, c’est lui seul qui définit les sujets traités en présentiel et ceux expliqués en ligne. En plus de permettre de cibler les objectifs de formation en amont, cette nouvelle flexibilité colle à différents profils d’apprenants. N'hésitez d'ailleurs pas à préparer les formateurs au blended learning.

 

Les plus du blended learning par rapport aux formations dites classiques

L’une des questions les plus récurrentes que se posent les professionnels de la formation s’articule autour des avantages du blended learning. En effet, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les résultats positifs que promettent les nouvelles technologies d’apprentissage associées à l’autoformation et les cours en présentiel.

Pour tenter de répondre à cette question, le succès du blended learning provient non seulement de sa rapidité et de sa simplicité de mise en œuvre, mais aussi de la possibilité de personnalisation qu’il procure aux dispositifs de formation. De plus, il témoigne également de la maturité grandissante des professionnels vis-à-vis du numérique, ces derniers ayant pris conscience que la multimodalité des apprentissages propres au blended learning favorisait une meilleure mémorisation des contenus ainsi qu’un engagement avéré des apprenants. Enfin et surtout, l’apprentissage mixte est à la hauteur des attentes des nouvelles générations en termes d’autonomie.

 

Le blended learning au service de l’autonomie des collaborateurs

<p>Pour reprendre ce dernier point, il est certain qu'adopter une stratégie blended learning est en symbiose avec les besoins et les attentes des apprenants du 21e siècle. Pour la génération Y, mais surtout pour la génération Z qui se démarque par sa maîtrise de la digitalisation et sa quête d’autonomie, l’apprentissage hybride est une formule sur-mesure. Effectivement, il permet d’apprendre la théorie à son rythme via un smartphone, une tablette ou un laptop avant de passer à la pratique en présentiel.

Correspondant aux nouveaux usages notamment inspirés du mobile learning, le blended learning se libère des contraintes de temps et d’espace en offrant un accès 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 aux ressources de formation, éliminant ainsi le besoin de se tenir à un planning strict ou d’assimiler un trop-plein d’informations en une période définie. En effet, grâce au blended learning, les apprenants choisissent librement l’heure et le lieu de leur formation en ligne selon leur disponibilité et avec la possibilité de télécharger et d’enregistrer divers contenus.

Gage d’autonomie, mais aussi de responsabilisation et d’indépendance, le blended learning permet donc aux apprenants de créer leur propre emploi du temps grâce à un accès aux ressources de formation à tout moment. Entièrement individualisée, cette autoformation leur offre également la possibilité de mettre en pratique les bases acquises entre deux cours, ce qui permet de révéler de véritables talents.

Cependant, les apprenants ne sont pas livrés à eux-mêmes. Bien que pensé pour optimiser l’autonomie lors de l’acquisition des connaissances, le blended learning prévoit également l’interaction formateurs/apprenants ou apprenants/apprenants. À travers un forum d’échange en ligne ou un groupe de discussion via smartphone, il est possible de partager ses expériences entre pairs et de trouver les réponses à ses questions de façon instantanée.

 

Blended learning et optimisation des coûts de formation

Étroitement liée à l’autonomie des collaborateurs, l’optimisation des coûts de formation est l’un des avantages du blended learning. En comptant uniquement sur une formation à l’ancienne, il peut être difficile, mais également onéreux, de réunir voire d’héberger les apprenants en un même lieu pour une formation de plusieurs jours. Toujours en termes de logistique, imprimer le matériel d’apprentissage représente un pourcentage non négligeable dans le budget attribué à une formation en présentiel. 

Assurément avantageux d’un point de vue économique pour les organismes de formation, le blended learning permet à ces derniers de s’affranchir des contraintes logistiques susmentionnées. Longtemps perçu comme une obligation financière, l’apprentissage amélioré par le blended learning s’est métamorphosé en investissement stratégique au service de l’autonomie et de la performance des formateurs et des apprenants.

Gage d’un bénéfice tangible en matière de réduction des coûts de formation, le blended learning optimise la rentabilité des entreprises en redéfinissant le concept « multitâche ». Ainsi, au lieu de rester assis dans une salle de formation, les apprenants peuvent continuer à travailler et apprendre lors de leur temps libre, sans avoir à se déplacer. De même, les formateurs n’ont plus besoin de consacrer une grande partie de leur temps de travail à la formation. De plus, la possibilité de former un plus grand nombre de travailleurs et ce, à un coût réduit, devient plus réaliste, permettant par la même occasion d’injecter les économies réalisées dans d’autres projets.

À l’ère de la numérisation, les formations en présentiel ne suivent plus les besoins ni les évolutions des entreprises. Le marché du travail accueillant de plus en plus les générations Y et Z, ces dernières se retrouvent obligées de renforcer leur transition digitale, notamment en réorganisant leurs techniques d’apprentissage. Le blended learning peut être la bonne solution pour leur formation en entreprise.

S’inscrire à la Newsletter