RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
préparer les formateurs au blended learning (1)

Comment préparer les formateurs au blended learning ?  | Blog Beedeez

03/02/21 14:55

Former en présentiel et former en blended learning sont deux métiers différents. Qui dit nouvelles façons d’apprendre dit nouvelles façons de pratiquer le métier de formateur, que ce soit en entreprise, en centre de formation, à l’université ou au cours de tricot de Madame Simone (une femme toujours à la pointe du progrès). Intégrer des outils numériques au parcours de formation nécessite la préparation des formateurs. Pour qu’une formation en blended learning soit un succès, il faut donc s’assurer que les formateurs aient en amont acquis un certain nombre de prérequis indispensables à ce type de formation. 

Un ensemble de facteurs est à l’origine des difficultés de mise en place du blended learning. Outre le manque d’expérience avec les différents types de blended learning, on compte le manque de confiance, de compétence et d’accessibilité aux ressources pour les formateurs. Ils sont ainsi très nombreux à appliquer des techniques d’enseignement traditionnelles, bien qu'elles ne soient pas forcément adaptées aux nouvelles modalités de formation. Afin de préparer les formateurs au blended learning, certaines étapes sont incontournables. 


1-2


2-1


3-1


4


5


6


Étape 1 : le changement de posture du formateur

Dans un contexte de blended learning, le formateur est appelé à aller au-delà de son rôle d’enseignant. Il doit en plus développer une capacité de concepteur pédagogique mais aussi et surtout un rôle d’animateur de formation. Pour préparer un formateur au blended learning, la compréhension de ce changement de posture, où le formateur acquiert un rôle de connecteur, est pivot. Pour cela il dispose d’outils qui permettent de solliciter les apprenants et leur engagement, comme des quizz, des sondages et les accompagner tout au long du parcours de formation par chat ou via des forums. Cette étape de préparation équivaut à se défaire des réflexes de la formation en présentiel pour endosser un rôle de tuteur. Ainsi, Madame Simone peut faire un retour à ses apprenants, ce qui serait une bonne chose si elle ne déclarait pas systématiquement "moi, j'aurais pas fait comme ça". On est d'accord que c'est parfaitement insupportable.

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Inviter le formateur à suivre lui-même une formation en blended learning

2 - Tester les formations en conditions avec le formateur pour ajuster

 

Étape 2 : Maîtriser les modalités de formation

Les formations en blended se déroulent sur une temporalité différente des formations traditionnelles. Les premières peuvent s’articuler selon un découpage étalé sur le temps et alternant des parties synchronisées et asynchrones, quand les secondes sont le plus souvent concentrées sur une période de temps limitée, demi-journée, journée, semaine, etc. Le déroulé pédagogique est donc différent ainsi que son séquencement et les façons d'interagir. De la même façon, le blended learning peut introduire une manière de récolter le feedback différente, notamment dans le suivi personnalisé avec les apprenants qui peut aussi s’étaler sur une temporalité différente, synchrone et asynchrone. Les étudiants de Madame Simone préfèrent les échanges asynchrones parce qu'en direct, elle écoute du Tino Rossi à fond et c'est un peu irritant. 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Former les formateurs à l’ingénierie du e-learning et du blended learning 

2 - Les inclure dans la définition des parcours de formation en blended learning

 

Étape 3 : Maîtriser la technologie

Qui dit blended learning dit utilisation d’outils numériques, à la fois pendant les séquences de formation synchrones (en présentiel) et les séquences asynchrones (à distance). Mobile learning et micro learning pour les séquences de préparation ou de révision, sondages interactifs pendant le temps de formation synchrone, stockage facile des documents à partager avec les apprenants, produire des documents co-construits en séance synchrone… Pour se préparer, les formateurs doivent avoir une connaissance exhaustive des outils à leur disposition pour animer la formation à toutes ses étapes. Pour cela une étape de veille et d'apprentissage est incontournable, afin que les formateurs se familiarisent avec leurs futurs outils de travail. Madame Simone a même testé la réalité virtuelle, mais tricoter une écharpe virtuelle, c'est un peu nul, parce qu'une fois le module complété on a toujours froid au cou.

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Intégrer les formateurs dans le benchmarking des outils de formation 

2 - Former les formateurs aux outils indispensables au blended learning

 

Étape 4 : Gérer le surplus de travail

Des formations qui se découpent sur une temporalité différente impliquent un engagement du formateur sur une durée plus importante. En conditions de formation traditionnelle, le formateur est mobilisé en préparation et pendant la durée de la formation uniquement. Dans des conditions de blended learning, les programmes peuvent s’étaler sur des durées allant jusqu’à 1 mois ou plus, durant lesquelles les formateurs peuvent être sollicités à n’importe quel moment, par exemple pour des questions via chat ou forum. Par ailleurs le contenu numérique demande une mise à jour régulière. Ce qui implique pour, au hasard, Madame Simone de tenir un planning très serré pour s'occuper de ses étudiants en tricot et de sa chaîne YouTube sur le soufflage de verre.

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Mettre en place des outils d’e-learning qui permettent une mise à jour facilitée des contenus de formation

2 - Privilégier une approche itérative des contenus, avec une approche de test and learn qui permet d’améliorer les contenus sur la durée

 

Étape 5 : Comprendre l’importance de la donnée

Les outils digitaux et les plateformes permettent de tracker et analyser les données de formation. Absentéisme, résultats d’évaluation... Les données permettent aussi d’identifier les modules qui ne sont pas complétés, les concepts que les apprenants ont des difficultés à assimiler, etc. Dans le blended learning, les données sont un atout précieux pour ajuster le contenu de formation, son déroulé et l’articulation des séquences en présentiel ou asynchrones. Et Madame Simone approuve ce message. Un peu trop, même, puisqu'elle a tendance à hacker les webcams de ses apprenants pour voir s'il n'y en a pas un qui se cure le nez. Ne le répétez pas, c'est son petit secret.

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Sensibiliser les formateurs au tracking et à l'interprétation des données 

2 - Mettre en place un système de reporting pour évaluer et ajuster les parcours de formation

S’inscrire à la Newsletter