RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
traiter des sujets complexes en microlearning

Comment traiter des sujets complexes en microlearning ? | Blog Beedeez

16/07/21 12:42

Le microlearning est une modalité de formation, issue de l’évolution technologique qui se distingue par ses modules pédagogiques ultra-courts. Les contenus d’une formation peuvent être suivis en moins de 5 minutes : vidéo, articles, quiz, jeux, challenges, podcast, intégrant parfois le social learning. C'est une forme d'apprentissage de plus en plus répandue. Cependant, peut-on traiter tous les sujets ? Comment fait-on pour traiter des sujets complexes en microlearning ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet dans cet article. 


comment traiter des sujet complexes en microlearning


sujet en accord avec lutilisation du microlearning


compléter avec dautres formations


après apprentissage


comment traiter des sujets complexes en microlearning


Étape 1 : Le sujet est-il en accord avec l’utilisation de la formation en microlearning ?

 

Le microlearning est un outil formidable il permet de :

  • Répondre à une problématique d’attention limité,
  • Combattre la courbe de l’ennui,
  • Faciliter l’onboarding des collaborateurs,
  • Retrouver du contenu d’une formation passée plus facilement,
  • Gagner du temps : beaucoup de salariés disposent de peu de temps pour la formation.

Cependant ce serait une erreur de croire que ce module est adapté à tous les besoins de formations. Cet apprentissage assez polyvalent se prête très bien pour des besoins techniques axées sur les soft skills pour expliquer des concepts simples ou encore pour former à la culture d’entreprise. Également pour l’apprentissage de hard skills. 

Il est très difficile de traiter des sujets complexes en microlearning. Les modules de microlearning sont conçus pour délivrer des informations simples. Dans le cas de sujets qui nécessitent une étude approfondie, le microlearning n’est peut être pas la meilleure approche à adopter. Par exemple, il est facile d’apprendre l’anglais conversationnel, en microlearning, mais il est plus difficile de suivre un enseignement académique sur la littérature anglaise. Le risque est de ne pas pouvoir tout expliquer sur le sujet et de bâcler la formation.

Solution 1 : Cerner les compétences livrées par la formation afin de déterminer les méthodes d’apprentissage les plus adaptées. La formation sera plus adaptée aux besoins de l’apprenant.

Solution 2 : Décomposer le concept en plusieurs parties simples.

 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Se poser la question : est ce que le sujet est bien adapté à cette modalité de formation ?

  1. Si la réponse est non : Choisir une autre solution de formation plus adaptée à mettre en place en complément ou décomposer le concept en plusieurs parties simples
  2. Si la réponse est oui : continuer à traiter le sujet en microlearning

 

Étape 2 : Compléter avec d’autres formes de formations

 

Le microlearning est une alternative :

  • Quand le présentiel ne peut être mis en place (trop coûteux, trop compliqué, trop loin)
  • Pour augmenter une intervention présentielle : blended learning.

S’il est difficile de traiter des sujets complexes en microlearning, il est possible de compléter cette modalité de formations avec une ou des autres. Cette solution permet de ne pas perdre l’apprenant. Le microlearning ne peut pas remplacer les apprentissages très poussés qui ont pour objectif de rendre l’apprenant expert sur un sujet complexe. Le blended learning est une solution pour un meilleur apprentissage. Il combine les formations en salle avec l’utilisation des outils pédagogiques digitaux comme le microlearning. La présentation du sujet à étudier peut se faire durant la formation classique, tandis que la formation en ligne assure la mémorisation du sujet et sa mise en pratique. 

 

-> Quelles actions mettre en place ?

1 - Multiplier les formes d’apprentissage

2 - Combiner les formes d'apprentissage 

 

Étape 3 : Inclure des opportunités de mise en pratique après l’apprentissage

 

C’est l’une des erreurs les plus répandues : négligez la mise en pratique des connaissances après l’apprentissage. 

Afin de solidifier les acquis surtout après un apprentissage de sujets complexes, le microlearning doit s’accompagner d’un suivi post-apprentissage. Cela permet la mise en pratique des connaissances et une meilleure acquisition des compétences. Ce suivi peut se traduire par des modules avec des quizs, des simulations ou des exercices d’application. Il permet un apprentissage plus efficace et vérifie les compétences apprises.

Les résultats sont le reflet de la réussite ou de l’échec de la modalité de formation auprès des apprenants. 

 

-> Quelles actions mettre en place ?

1- Mettre en place des actions de mise en pratique après l’apprentissage

 

Ce qu’il faut retenir

1 - Se poser la question : est ce que le sujet est bien adapté à cette modalité de formations ?

  1. Si la réponse est non : Choisir une autre solution de formation plus adaptée à mettre en place en complément ou décomposer le concept en plusieurs parties simples.
  2. Si la réponse est oui : continuer à traiter le sujet en microlearning.

2 - Multiplier les formes d’apprentissage

3 - Combiner les formes d'apprentissage

4- Mettre en place des actions de mise en pratique après l’apprentissage

S’inscrire à la Newsletter