RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product

Catalogue

Stimulez le désir d’apprendre de vos apprenants grâce à notre catalogue de capsules uniques, complètes et variées, parfaitement adaptées à notre solution de Mobile Learning

En savoir plus →

Campagnes

Profitez d'un ensemble de capsules spécialement conçues pour une évolution progressive et rythmées pour une expérience d'apprentissage optimale.

En savoir plus →

Partenaires

Des partenariats avec des créateurs de contenus reconnus pour encore plus de choix

En savoir plus →

Illustration_sans_titre 8
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
Comment faire un REX de votre POC

Comment faire un REX de votre POC ? | Blog Beedeez

25/10/21 14:12

Réaliser un retour d’expérience de POC (proof of concept ou preuve de concept) est un passage obligé pour vérifier la faisabilité de l’implémentation d’une solution, de mobile learning par exemple, à l’échelle de l'entreprise. Il permet notamment de tirer les enseignements des points à améliorer avant de faire le grand saut. Alors comment réaliser ce retour d’expérience ? On fait le point !

Comment faire un REX de votre POC

Un proof of concept, qu’est-ce que c’est ?

Qui réalise le retour d’expérience, et quand ?

Partie 1 Définition du projet

Partie 2 Les observations

Partie 3 Les enseignements à tirer

 

Un proof of concept, qu’est-ce que c’est ?

Les startups et les entreprises innovantes sont plutôt familières de l’acronyme POC. En des termes simples, cette preuve de concept a pour objet de démontrer la faisabilité d’une idée, d’un produit ou d’une solution, bien en amont de son déploiement. C’est en quelque sorte une étape préliminaire du développement d’un produit, un prototypage qui permet de cadrer le futur de la solution. Bien souvent, le POC est un outil qui favorise l’installation d’un dialogue entre la startup ou l’entreprise innovante et son client. Le Médiateur des entreprises explique qu’il est particulièrement important, pour le bon déroulement d’un POC, que les deux parties soient claires sur leurs attentes. Cela veut dire une définition claire des objectifs opérationnels, notamment les attentes en termes de montée en compétences ou de productivité dans le cadre de la formation. Le POC est donc un guide, qui aidera à définir et cadrer le déroulement de la collaboration à venir. 

 

Que faut-il retenir ?

1 - Le POC est une étape incontournable dans la mise en place d’un projet innovant, comme la digitalisation de la formation. Il a pour objet de démontrer la faisabilité d’une idée, d’un produit ou d’une solution, en amont de son prototypage et de son déploiement

2 - C’est un outil qui favorise l’installation d’un dialogue entre la startup ou l’entreprise innovante et son client, un guide qui aidera à définir et cadrer le déroulement de la collaboration à venir

 

Qui réalise le retour d’expérience, et quand ?

Généralement, le proof of concept est piloté conjointement par les deux parties, qui constituent donc un comité de pilotage, lui-même généralement constitué de chefs de projets et chefs de projet formation ou responsable formation. Dans la continuité, le retour d’expérience de POC est, lui aussi, mené de manière conjointe. Il permet, à la fin de la réalisation de la preuve de concept, de vérifier si les objectifs ont été atteints, si les moyens étaient suffisants et adaptés, quels sont les points d’amélioration, la qualité de la relation entre les deux parties ou encore les retours utilisateurs. En général un retour d’expérience comporte deux grandes parties et se présente sous forme de grille d’évaluation à remplir ou tout simplement d’un compte rendu écrit.

 

Que faut-il retenir ?

1 - Le proof of concept est piloté conjointement par les deux parties, tout comme le retour d’expérience 

2 - Le retour d’expérience permet de vérifier si les objectifs ont été atteints, si les moyens étaient suffisants et adaptés et d’apporter des améliorations au projet 

 

Partie 1 : Définition du projet

Dans cette partie du retour d’expérience, il s’agit de poser la totalité des informations relatives au projet. On doit y trouver qui est responsable du projet formation (chef de projet formation, responsable formation, etc), on y trouve par ailleurs le rappel détaillé du projet concerné, ses objectifs, sa cible, les problématiques principales relevées, etc. Dans cette première partie, il convient aussi de réaliser un état des lieux de l’existant, par exemple en restituant les résultats d’audit s’il y en a eu. Enfin, cette partie contient le détail de la solution testée dans le proof of concept, la mise en place et le déroulement du projet.

 

Que faut-il retenir ?

1 - La première partie du retour d’expérience pose les bases du projet, on y trouve toutes les informations relatives à la gestion de projet et à la solution proposée

2 - C'est aussi dans cette partie que l’on retrouve l’état des lieux de l’existant avant le projet

 

Partie 2 : Les observations

Cette partie-là est une étape incontournable du retour d’expérience de POC, elle doit contenir tous les éléments d’observation qui permettent de valider les hypothèses envisagées pour la solution, ou d’apporter des ajustements. Dans cette partie, on compte une étape dédiée à l’évaluation de la pertinence du POC, de son efficacité, ainsi que son impact et sa durabilité. Dans un second temps, une liste d’indicateurs permet de mettre le doigt sur les points forts et les points faibles ainsi que toutes les difficultés rencontrées par tous les acteurs, utilisateurs compris.  

 

Que faut-il retenir ?

1 - L’étape 2 du retour d’expérience contient tous les éléments d’observation récoltés avec le POC

2 - Une liste d’indicateurs permet de mettre le doigt sur les points forts et les points faibles ainsi que toutes les difficultés rencontrées

 

Partie 3 : Les enseignements à tirer

Aucun retour d’expérience de POC ne serait complet sans cette partie, dédiée à l’analyse. Selon les observations récoltées dans la partie 2, une analyse permettra de déterminer les causes d’éventuelles frictions ou dysfonctionnements afin de déterminer les réponses appropriées. Mais cette partie ne parle pas seulement des problèmes à régler : elle aborde aussi les points forts du POC ainsi que les éléments qu’il contient sur lesquels il convient de capitaliser. En conclusion, cette partie contient l’évocation des enseignements à tirer de ce POC ainsi que les ajustements à apporter afin d’ajuster une solution exactement adaptée aux besoins de l’entreprise.  

 

Que faut-il retenir ?

1 - La troisième partie du retour d’expérience contient l’analyse des observations et des problèmes rencontrés, afin d’ajuster la proposition de solution

2 - On y trouve aussi les points forts du POC et les éléments sur lesquels capitaliser

S’inscrire à la Newsletter