RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Les enjeux de la formation professionnelle

29/12/20 07:30

La formation professionnelle est plus qu’indispensable afin que les salariés ou les demandeurs d’emploi puissent s’adapter aux besoins et à l’évolution constante du marché du travail. L’apprentissage est aussi avantageux pour le salarié que pour la société qui l’emploie. Certains entrepreneurs eux-mêmes ne dédaignent pas les formations dédiées à leur activité. Pourquoi acquérir de nouvelles connaissances est-il un élément clé dans l'évolution et des entreprises, et de la vie professionnelle des salariés ? Petit plaidoyer en faveur de la formation.

 

Se former : une nécessité pour les collaborateurs

Plus qu’un simple besoin d’acquérir des connaissances, la formation professionnelle est une véritable nécessité, aussi bien pour une personne professionnellement active que pour un demandeur d’emploi. En effet, le marché de l'emploi et l'actualité des métiers, quels qu'ils soient, évoluent de plus en plus vite. Sans même parler du savoir-être (ou soft skills), des nouveaux outils digitaux qu'il serait avantageux de maîtriser... Pour intégrer tout cela, on ne peut pas compter uniquement sur l'apprentissage informel.

Grâce à la formation professionnelle, il devient plus simple de s’adapter aux changements liés à son activité, et de planifier une organisation efficace permettant de mieux ajuster sa structure ou sa méthode de travail. En suivant une formation continue ou ponctuelle, le collaborateur peut également apprendre à résoudre des problématiques ponctuelles, ou légèrement éloignées de son domaine de prédilection.

Ses performances sont optimisées, ses connaissances enrichies et son domaine de compétences élargi. Par ailleurs, un apprentissage professionnel peut être un moyen efficace pour anticiper une reconversion professionnelle ou une reprise d’activité.  Acquérir de nouvelles aptitudes est également source de satisfaction personnelle. À l'inverse, ne pas savoir est souvent source de frustration. Prenez cet outil sur le lieu de travail dont personne ne sait à quoi il sert, ni ce qu'il fait là. Ça ressemble à une agrafeuse difforme, ou bien à un arracheur automatique de doigts de pieds. Ça prend la poussière dans de vagues effluves de curiosité. Avouez que si on vous proposait une mini-formation (ou micro-learning) sur l'utilisation de ce truc, vous iriez. Parce que c'est frustrant de ne pas savoir (et qui sait, l'objet mystérieux vous fera peut-être gagner un temps fou).

Dans certains types d’entreprise ou dans certains domaines d’activité, la formation professionnelle est obligatoire pour les collaborateurs. Généralement à la charge de l’employeur, l’apprentissage permet aux salariés de maintenir leur niveau de compétences, voire de l’améliorer, tout en leur offrant la possibilité d’enrichir leurs aptitudes. Même si votre entreprise n'impose pas de formation, n'hésitez pas à vous entretenir avec votre manager ou un responsable formation/RH. Souvent, un salarié qui souhaite se former en a la possibilité.

 

Mettre en place des dispositifs dédiés, un atout pour l'entreprise

La formation professionnelle organisée au sein d’une entreprise pour ses employés représente un enjeu capital sur tous les angles. Elle permet d’être à l’affût, de suivre et d’anticiper les mutations ou les nouvelles réglementations régissant la forme de l’entreprise, le secteur d’activité dans lequel elle opère ou l’organisation des ressources humaines. La formation en entreprise offre de plus la possibilité à l’équipe d’identifier les changements à mettre en place au sein de son organisation. Pour ce faire, il est impératif de mettre en place des dispositifs de formation adaptés et des méthodes de formation cohérentes au niveau des apprenants. 

En plus de correspondre aux attentes de l’entreprise, la stratégie de formation doit se plier à l’évolution du monde du travail (technologie, organisation et sociologie). Néanmoins, elle ne doit pas négliger les compétences liées au savoir-être, comme la communication, l’autonomie ou le travail en équipe. Peut-être que si vous ne savez toujours pas à quoi sert l'espèce d'arracheur de doigts de pieds (soyons optimistes : sans doute pas littéralement à arracher des doigts de pied), c'est parce que votre communication dans l'équipe n'est pas bonne. Que quelqu'un sait. Et qu'il ne vous le dit pas. Qu'il vous le cache...

Afin de mettre en place une capsule de formation professionnelle efficace, il est important pour l’entreprise de respecter une certaine démarche. Recueillir dans un premier temps les demandes de formation. Ensuite, examiner ces requêtes ou ces projets. Évaluer leur faisabilité, tant au niveau des ressources financières que des ressources humaines. Une fois le projet validé, il faut alors définir le programme de formation. Celui-ci sera établi en fonction des besoins des apprenants et de la demande du marché professionnel. L’organisation et le suivi de la formation viennent en dernier lieu.

À l’issue de la formation professionnelle, l’employé de l’entreprise obtient une attestation de formation. En fonction de l’accord convenu avec son employeur, il peut réintégrer son poste en maintenant les mêmes attributions ou évoluer vers une autre fonction ou qualification au sein même de l’entreprise. Il lui est également possible de se retirer ou de démissionner de la société, moyennant le remboursement des frais de formation. Inutile d'en arriver là sous prétexte qu'aucune des formations que vous avez suivies ne vous a enseigné l'usage du mystérieux outil. Le chemin vers la vérité est parfois long et tortueux. 

 

Des méthodes pédagogiques multiples

La formation présentielle constitue le mode de formation le plus classique et le plus répandu pour former des collaborateurs. Elle peut se faire en petits ou en grands groupes, et faire appel à des services de formation internes ou externes à l'entreprise. 

Pour poursuivre une formation présentielle, les participants sont généralement invités à se déplacer dans les locaux de l’établissement de formation afin de suivre les cours dispensés par des formateurs qualifiés. Cependant, il peut arriver que la formation se déroule au sein même de l’entreprise et que les formateurs fassent le déplacement. Dans ce cas, les cours ainsi que le programme peuvent être personnalisés.

Outre la formation présentielle, les apprenants peuvent également suivre une formation professionnelle en e-learning c'est-à-dire à distance via Internet. L’enseignement s’effectue soit sur une plateforme informatisée, en général sur ordinateur, soit via une application spécifique pensée pour un appareil mobile (on parlera alors de mobile learning). Cette forme d’apprentissage offre à l’apprenant la possibilité de suivre le programme en fonction de ses disponibilités et de son rythme. Il n’est pas non plus obligé de se déplacer vers le centre de formation. Puisque les cours ou les capsules d’explication sont disponibles à tout moment, l’apprenant est libre de choisir les plages horaires qu’il souhaite consacrer à son apprentissage.

Le monde de la formation professionnelle étant en perpétuelle innovation, de nombreuses autres méthodes sont disponibles : apprendre avec et par les autres (social learning), jouer à des jeux sérieux (gamification), privilégier des apprentissages mixtes entre présentiez et digital (blended learning)... Les responsables formation ou RH ont un vaste choix pour faire monter les collaborateurs en compétence.

 

Importante, la formation professionnelle est un moyen efficace pour le travailleur d’accroître ses connaissances, d’améliorer ses performances et de progresser professionnellement. Pour le demandeur d’emploi, elle peut lui permettre d’intégrer une entreprise. Pour la société, la formation des collaborateurs est une solution adaptée lui offrant la possibilité d’anticiper, de gérer et de maîtriser l’évolution de son domaine d’activité. 

Sinon, l'histoire de l'arracheur d'orteils est arrivée à... un ami... qui s'est demandé pendant des mois ce que c'était que ce truc. Ses collègues ne savaient pas. Finalement, cet ami a fini par trouver quelqu'un qui savait : c'était un ôte-agrafes. Eh bien, c'est vraiment pas facile à utiliser, ce truc, il faudrait une formation ! ... Enfin, c'est ce qu'a dit notre ami.

Hum.

Vous aimerez aussi

Ces articles sur le Pédagogie

S’inscrire à la Newsletter