RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product

Catalogue

Stimulez le désir d’apprendre de vos apprenants grâce à notre catalogue de capsules uniques, complètes et variées, parfaitement adaptées à notre solution de Mobile Learning

En savoir plus →

Campagnes

Profitez d'un ensemble de capsules spécialement conçues pour une évolution progressive et rythmées pour une expérience d'apprentissage optimale.

En savoir plus →

Partenaires

Des partenariats avec des créateurs de contenus reconnus pour encore plus de choix

En savoir plus →

Illustration_sans_titre 8
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
social learning au service du blended learning

Le social learning au service du blended learning  | Blog Beedeez

15/01/21 16:00

Le blended learning est une méthode d'apprentissage qui associe la formation à distance et en présentiel. Il présente de nombreux avantages, notamment un rythme d'apprentissage adapté à chaque profil, une réduction du coût de formation et une liberté accrue pendant le parcours. Ce type de formation se déroule généralement en ligne et propose quelques sessions en salle de cours. Ce manque de proximité est parfois considéré comme une faiblesse de cette méthodologie pédagogique, pourtant au top des tendances 2020. Est-il possible de combiner le social learning à ce type de formation afin de favoriser l'interaction sociale ? Pouvez-vous, en lisant le titre, vous douter de la réponse ? C'est parti.

 

En quoi consiste le social learning ?

Le social learning est une méthode d'apprentissage collaboratif se fondant sur les interactions entre les participants. Il consiste à se former au sein d'un groupe composé de tuteurs, de collègues, d'apprenants ou d'autres collaborateurs. Son principe repose sur la théorie de l'apprentissage social, selon laquelle un enfant apprend rapidement les comportements qu'il observe. De la même manière, il serait donc plus facile d'assimiler et d'imiter après observation plutôt qu'après un long processus d'apprentissage. Ainsi, au sein de l'entreprise, une des compétences les plus rapidement assimilées l'est par observation : l'utilisation de la machine à café. Par ailleurs, des experts en pédagogie affirment que le cerveau retient 90 % des informations lorsqu'elles sont partagées par autrui, contre 10 % à 20 % lorsqu'elles sont enseignées. Le social learning développe ainsi la notion de partage. Le rôle des formateurs ne se résume plus à transmettre leurs connaissances et leur savoir-faire. Ils animent les cours et proposent un véritable échange avec les apprenants. Ces derniers peuvent par ailleurs partager leurs acquis personnels et les résultats de leurs propres recherches. Ainsi, le collaborateur en poste depuis une semaine apprendra à celui qui débarque la semaine suivante comment se faire un café. C'est le cycle de la vie en entreprise.

 

Les avantages du social learning en entreprise

On vous parlait d'assurer un taux de caféine constant chez vos collaborateurs, mais il n'y a pas que ça. Le social learning repose sur le travail de groupe et la contribution des apprenants. Il valorise chaque participant et améliore leur sentiment d'appartenance à un groupe de collaborateurs. Les risques de baisse de motivation liée à un sentiment d'isolement sont donc considérablement réduits. Dans ce type d'apprentissage, les apprenants bénéficient de l'opportunité de questionner leurs tuteurs, mais également les autres participants. Ils ont la possibilité de partager leurs connaissances et de recevoir les informations apportées par leurs confrères. Par ailleurs, le social learning incite chacun à prendre part au débat. Cette méthode de formation contribue ainsi à renforcer les liens entre les participants et les encourage à coopérer. De plus, elle crée un véritable esprit compétitif et favorise l'émulation d'un groupe de collaborateur. De sympathiques joutes oratoires entre la team café et la team thé, sous la houlette d'un expert en boissons chaudes (il y en a) favoriseront ainsi la synergie au sein de l'équipe. En outre, le social learning permet à l'entreprise de réduire les frais de formation. En favorisant le partage d'expériences et de savoir-faire entre collaborateurs, il évite notamment de recourir à des intervenants extérieurs. Il capitalise le savoir déjà existant. 

Cette méthodologie de travail collectif améliore la productivité de l'entreprise. En participant à diverses activités, à des partages et à des débats, les apprenants deviennent plus actifs. Le social learning contribue à accroître leur capacité d'assimilation et leur motivation. Les études montrent qu'un individu retient 70 % des informations qu'il dit ou écrit, 90 % des actions qu'il exécute et seulement 20 % de ce qu'il écoute. En outre, il a été prouvé que la synergie entre les collaborateurs optimise la performance des équipes de services. En favorisant l'interaction entre les apprenants, le social learning contribue donc à augmenter leur efficacité dans la réalisation de leurs activités. Qui plus est, les échanges entre les moniteurs et les apprenants sont priorisés pendant l'apprentissage. Le social learning permet à l'entreprise d'identifier les compétences de chacun de ses collaborateurs. Les responsables peuvent ainsi obtenir rapidement un feed-back de la formation et ajuster les modules en fonction des besoins des apprenants. Vous pourrez ainsi instaurer un parcours "boissons fraîches" si vos collaborateurs vous informent qu'ils ont chaud, ou si vous embauchez un buveur de jus de fruits (ou d'eau...mais c'est bizarre, de boire de l'eau, quand même.)

 

Application du social learning au blended learning

Contrairement aux idées reçues, le social learning promeut l'interaction sociale virtuelle à travers des réseaux sociaux d'entreprise. Celles-ci peuvent même constituer de véritables communautés d'apprentissage. Il peut ainsi s’associer au blended learning pour assurer la formation professionnelle des collaborateurs. Pour rappel, le blended learning constitue une méthode d'apprentissage hybride qui propose à la fois des sessions présentielles et des formations à distance. Ces dernières sont souvent composées de modules théoriques. Elles consistent parfois un désavantage, car elles réduisent la motivation des apprenants qui se sentent souvent isolés pendant leur apprentissage. Difficile, par exemple, d'assimiler la formation machine à café par vidéo interposée, surtout quand on ne peut pas ensuite discuter autour de sa boisson. Le social learning peut résoudre cette limite en favorisant l'interaction sociale des apprenants. Vous pouvez même organiser des apéritifs virtuels après le travail, chacun devant son écran avec son verre ! Et on ne dit pas ça pour continuer à blaguer sur les boissons, c'est réellement une méthode facile et agréable de team-building. Hormis les médias sociaux, d'autres outils restent à exploiter pour mettre ce type d'apprentissage au service du blended learning, à l'instar des plateformes LMS et LCMS.

Un LCMS ou Learning Content management System est une plateforme de production de contenus e-learning. Cet outil permet de créer les modules pédagogiques composant la formation hybride. Il sert également à gérer les contenus de manière à faciliter l'accès aux ressources à tout moment. Il est destiné aux responsables pédagogiques de la formation professionnelle. Les équipes de conception et les formateurs gagnent à l’utiliser. Les apprenants manipulent plutôt les outils LMS ou Learning Management System. Ce type de plateforme intègre les ressources nécessaires à la formation et les met à la disposition des apprenants. Il comprend des outils d'évaluation complets qui rapportent la progression de chaque apprenant aux responsables pédagogiques au cours de l'apprentissage. Un outil LMS se présente sous forme de site web sur lequel il est possible de se connecter et de télécharger les contenus de cours. Ayant compris l’intérêt du social learning pour le blended learning, les concepteurs proposent généralement des outils d'interaction sociale sur leur plateforme LMS ou LCMS. Certains sites d'apprentissage mettent notamment à disposition un outil de tchat qui permet de discuter en ligne et en temps réel en cas de besoin. De multiples outils annexes sont également proposés, tels que la visioconférence, les applications collaboratives, le partage de documents, etc. 

Le social learning constitue une solution idéale pour favoriser le développement du digital dans le blended learning. Les experts du domaine numérique proposent notamment des supports d'apprentissage en ligne disposant des outils de communication en temps réel.

S’inscrire à la Newsletter