RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product

Catalogue

Stimulez le désir d’apprendre de vos apprenants grâce à notre catalogue de capsules uniques, complètes et variées, parfaitement adaptées à notre solution de Mobile Learning

En savoir plus →

Campagnes

Profitez d'un ensemble de capsules spécialement conçues pour une évolution progressive et rythmées pour une expérience d'apprentissage optimale.

En savoir plus →

Partenaires

Des partenariats avec des créateurs de contenus reconnus pour encore plus de choix

En savoir plus →

Illustration_sans_titre 8
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
blended learning, avenir formation professionnelle

Blended Learning : L’avenir de la formation professionnelle ? | Blog Beedeez

16/08/21 15:27

Mode d’apprentissage novateur, le blended learning est le mix idéal entre les séances de formation en présentiel et celles en distanciel. Gage d’efficacité et de flexibilité à moindre coût, cette nouvelle philosophie contribue progressivement à redessiner le futur de la formation professionnelle. Porteuse d’avantages évidents pour les apprenants ainsi que pour les formateurs, cette évolution en matière de formation signe-t-elle l’arrêt des modalités pédagogiques classiques ? 

 

Blended learning : l’une des grandes tendances en matière de méthodes d’apprentissage

Dans sa définition la plus simple, le blended learning, également appelé formation mixte ou hybride, est un mode d’apprentissage de plus en plus répandu. Il permet de jongler entre les séances de formation via un module numérique et d’autres sur un lieu de formation classique.

Cette tendance grandissante en matière d’apprentissage aux nombreux avantages permet d’individualiser les parcours de formation en assurant une meilleure disponibilité des apprenants. En effet, dans l’optique d’une réduction des coûts palpable, le blended learning permet d’optimiser la productivité au sein d’une entreprise. En réduisant le temps de mobilisation des apprenants, mais également de leurs formateurs, il résolve de fait la problématique de la généralisation des formations professionnelles. Ainsi, l’apprentissage en mode mixte est moins coûteux, mais également plus interactif, les sessions en présentiel étant élaborées de sorte à promouvoir les échanges et la mise en pratique des connaissances acquises en distanciel. Se complétant mutuellement, ces deux phases de formation assurent une meilleure rentabilisation du temps.

Aussi bien conséquence que cause de la transformation numérique des organismes de formation et des entreprises, le blended learning est un vrai plus pour l’autonomie des apprenants. Cette diversification des méthodes d’apprentissage permet de gagner en rentabilité, en efficacité et en polyvalence. Les experts s’accordent à affirmer que le blended learning constitue une pratique prometteuse qu’il est intéressant de s’approprier afin de s’ancrer dans l’innovation.

 

L’impact du blended learning varie-t-il selon la nature et la taille des structures ?

Comme expliqué plus haut, l’ère du digital a permis aux professionnels de la formation de s’affranchir des plannings stricts ainsi que des lieux physiques liés aux modes d’apprentissage traditionnels en décuplant leurs offres de services et de contenus. En effet, le blended learning ayant fortement réduit la durée des formations, il permet aux apprentis de resserrer leurs liens avec le travail et aux formateurs de consacrer moins de temps à la formation.

Toutefois, cette méthode d’apprentissage qui évolue au rythme des nouvelles technologies et qui permet par la même occasion de mieux maîtriser le budget formation n’est pas l’unique levier de motivation des entreprises. En effet, les « digital natives » ou les « millennials » qui intègrent graduellement le marché du travail ont également un rôle à jouer dans la mutation des professionnels de la formation vers le blended learning. Cette génération se distingue par son aisance innée et son penchant naturel pour les nouvelles technologies. Habituée à puiser dans les ressources en ligne pour accroître ses connaissances, elle s’attend à juste titre à disposer de ce même accès à la technologie en intégrant une entreprise.

Dans l’optique de capter l’intérêt des apprenants, le blended learning séduit les entreprises, petites et grandes. La tendance menant à une digitalisation massive des formations, ce mode d’apprentissage est pensé pour réduire la part des formations présentielles, souvent onéreuses et logistiquement lourdes, afin de laisser plus ou moins de place à l’e-learning. Enfin et surtout, l’intégration des nouveaux outils de formation comme le blended learning est un moyen efficace pour les entreprises de véhiculer, mais aussi de renforcer, une identité dans l’air du temps.

Néanmoins, il est vrai que la stratégie de blended learning varie selon la taille de l’entreprise. En effet, une petite structure préférera solliciter un prestataire extérieur de façon ponctuelle ou privilégier les vidéos disponibles gratuitement sur YouTube. Quant à elles, les grandes structures prendront généralement le risque de normaliser la formation mixte en misant sur un service dédié, via un investissement dans les innovations technologiques ou en embauchant des formateurs internes.

 

Comment évoluera la formation dans les prochaines années ?

Bien que rivalisant avec la présence physique, la formation à distance ne pourra la remplacer en intégralité. Savant mélange des deux, le blended learning permet surtout d’intégrer l’e-learning de façon plus naturelle au quotidien ainsi que dans la vie professionnelle, et ce, à un rythme adapté. En effet, au lieu de dispenser d’un apprentissage en présentiel, l’approche blended accroît son efficacité.

De plus, la possibilité de pouvoir adapter les explications selon la compréhension des apprenants reste l’une des grandes forces de la formation présentielle. En effet, l’idée de proposer un formateur virtuel capable de revenir sur les contenus complexes ou soutenir la formation reste aujourd’hui compliquée.

Dans cette attente, la formation mixte qui combine le meilleur des deux méthodes tout en tenant compte des objectifs pédagogiques s’impose comme l’un des moyens préconisés pour créer des parcours d’apprentissage individualisés, riches et efficaces.

 

Quelle nouvelle technologie d’apprentissage sera finalement pérenne ?

Impactée par les évolutions numériques et sociétales, la formation ne se résume plus à un planning défini dans le quotidien des apprenants. En effet, grâce aux outils digitaux qui améliorent la diffusion de l’information, l’apprentissage est désormais considéré comme un process pouvant être réparti en plusieurs étapes afin de mieux s’intégrer à la vie de travail de chaque collaborateur. Ainsi, les contenus parcellisés et facilement mémorisables caractérisés par le microlearning ou le mobile learning ont le vent en poupe, puisqu’ils complètent utilement les sessions en présentiel afin d’ancrer les connaissances dans le temps.

 

Le blended learning a un bel avenir. En combinant présentiel et distanciel, cette approche répond aux enjeux de réduction des coûts des entreprises tout en faisant ses preuves pédagogiquement ! 

S’inscrire à la Newsletter