RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
concevoir un mooc

Comment concevoir un MOOC ?  | Blog Beedeez

11/03/21 18:58

Jean-Bernadette (JB pour les intimes) a une passion : les maquettes de monuments, qu'elle fabrique avec des cure-dents. Inutile de dire qu'elle ne manque jamais d'invitations à dîner les mercredis soir. Or nous sommes en 2021 : JB a quelques followers sur son insta, une poignée d'abonnés sur sa chaîne YouTube... Pourquoi ne pas lancer un MOOC pour apprendre à autrui à faire de magnifiques maquettes ? 

Véritables références dans le domaine de la formation en ligne, les MOOC, ou Massive Open Online Courses, offrent de nombreuses opportunités, non seulement pour les apprenants du monde entier, mais également pour les enseignants qui souhaitent partager leur savoir. Si ces programmes d’enseignement sont faciles d’accès, la conception d’un MOOC doit cependant respecter quelques règles. Quelles sont les étapes à franchir pour élaborer un MOOC ? Quels sont les points à considérer avant le lancement du projet ? Nos conseils à tous les JB du monde. Ainsi qu'aux personnes qui ont des compétences plus...disons, stratégiques...à faire connaître.

 

Définir le projet

La création d’un MOOC doit commencer par la définition du projet. Lors de cette première étape, il est essentiel de poser les questions relatives à l’objectif général de la formation et de savoir de quoi on parle. Attention à bien garder en tête les différences entre e-learning et MOOC. D'autres formats peuvent également s'avérer plus adaptés : SPOC, COOC... Prenez le temps de les passer en revue. 

Jean-Bernadette, pose cette caméra et cette boîte de cure-dents. Tu dois d'abord commencer par te poser quelques questions.

- Quel est l’objectif pédagogique du MOOC à concevoir ?

- Qui est le public cible ?

- Quels sont les besoins de ce public ?

- Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour répondre à ces besoins ?

Les réponses permettent d’orienter le projet d’une manière générale et d’établir les piliers sur lesquels la formation va se reposer.

Cette première phase de préparation est essentielle à la réussite du projet, puisque les choix stratégiques à faire dépendent des points définis lors de cette étape. À partir de ce point de départ, la construction d’un MOOC peut s’étaler sur 9 à 12 mois pour les créateurs débutants.

 

Constituer l’équipe

Pour concevoir un MOOC, il est nécessaire de constituer une équipe, dans laquelle chaque intervenant doit avoir son domaine de compétence.

Entre autres experts, il faut recruter :

- Un ingénieur pédagogique pour définir les lignes de base de la formation selon les objectifs à atteindre ;

- Des enseignants et/ou des experts en contenu pour élaborer et dispenser les cours en ligne ;

- Un graphiste pour réaliser des conceptions graphiques indispensables à la présentation du MOOC ;

- Un ingénieur vidéo/son pour s’occuper des prises de vues, de sons, des montages vidéos ainsi que des mixages nécessaires à la production des cours vidéo ;

- Un intégrateur web pour intégrer les données sur la plateforme en ligne ;

- Un animateur, community manager et modérateur pour gérer l’ensemble des interactions sur le portail.

Un chef de projet compétent et disponible devra également être mis à la tête de l’équipe afin de coordonner l’ensemble du projet.

JB ayant fait fortune dans les placements immobiliers (vous ne vous y attendiez pas à celle-là, hein ?), elle aurait eu les moyens de s'entourer d'une vraie dream team. Cependant, elle a préféré tout bricoler avec sa copine Françoise Pignon, graphiste amateur et experte en tout selon elle-même. Et qui travaille à l'administration des impôts, oui.

 

Scénariser le cours

La structuration du cours consiste à définir les différentes modalités selon lesquelles on dispensera la formation. On peut l'assimiler à un plan de formation.

Seront abordés lors de cette étape :

- Les questions sur l’organisation de l’équipe, qui peut se faire en ligne grâce des outils de gestion de projet et de collaboration à distance ;

- La fixation d’un calendrier pour la réalisation du projet, étape par étape ;

- La définition des ressources pédagogiques utilisées ;

- L’établissement des ressources d’accompagnement telles que les Foires à Questions qui permettront aux apprenants d’accéder à des informations rapidement ;

- La définition de ressources d’animation dont la mise en place n’est pas obligatoire mais conseillée afin d’accompagner les participants ;

- Le déroulement de la formation en général ;

- La définition des supports de cours, qui peuvent comprendre des vidéos et des fichiers PDF par exemple ;

- L’établissement des modalités d’évaluation telles que les exercices ;

- Les éventuels moments où vous vous roulerez par terre de panique parce que vous n'avez aucune idée de comment faire tout ça. N'est-ce pas, JB ? On t'avait dit de prendre une équipe !

 

Concevoir les supports de cours

Il n’existe pas de format de cours imposé pour un MOOC. Cependant, avec le numérique, le support vidéo reste le plus apprécié. D’une manière générale, les concepteurs de MOOC optent pour des vidéos plus ou moins courtes, d’une durée de 7 minutes, afin de susciter le maximum d’attention chez les apprenants. Pourtant, il n’est pas interdit de concevoir des vidéos pédagogiques de 20 minutes si celles-ci apportent une valeur réelle.

La réalisation de ces vidéos nécessite des tournages et des travaux de montage méticuleux, afin d’assurer la qualité de la formation. En particulier pour la vidéo d’introduction du MOOC, la qualité visuelle et sonore de la vidéo doit être excellente. Il est également nécessaire de prévoir une étape de formation pour les enseignants qui doivent se préparer pour donner des cours devant la caméra.

En dehors des vidéos, d’autres supports de cours peuvent également être utilisés, dont des textes sur PDF, des images explicatives ou encore des cartes mentales, entre autres.

Jean-Bernadette et Françoise ont décidé de se filmer en plan-séquence en train de fabriquer une maquette, puis de tout passer en accéléré avec une voix off. Ne faites pas ça. De la qualité, on a dit.

 

Mettre en place les outils d’évaluation et d’interaction

En plus des cours de base, un bon MOOC doit également comprendre diverses activités qui permettront aux apprenants de participer et d’interagir entre eux. Ainsi, il faut prévoir des espaces spécialement dédiés aux partages tels qu’un forum de discussion par exemple ou encore des travaux à réaliser en groupe. On peut même envisager d'avoir recours à une forme de social learning.

La mise en place d’outils d’évaluation est tout aussi essentielle. Il peut s’agir notamment d’exercices de remémoration du cours, d’exercices d’application, de quiz, d’évaluation par les pairs ou encore de programmation de tests. Il est également possible d’automatiser l’évaluation des copies, mais un tel programme nécessite un investissement important au préalable.

Afin d’obtenir des retours à l’issue de la formation, il est aussi conseillé d’élaborer des questionnaires relatifs au niveau de satisfaction des apprenants. Les informations fournies par les participants constituent des données essentielles pour l’amélioration des projets futurs, et sont également des références pour les futurs inscrits.

Et sur ce point, JB a fait du bon travail ! Il y a un forum, un chat, des fiches d'exercice, un questionnaire de satisfaction. Dommage qu'il n'y ait que quatre personnes actives sur le forum, dont une qui ne s'exprime qu'en finlandais.

 

Mettre le MOOC en ligne

Lorsque tous les éléments du MOOC sont réunis et que le projet est prêt à être diffusé, la dernière étape consiste à le mettre en ligne. Il existe plusieurs plateformes de MOOC, dont les plateformes professionnelles Unow, OpenClassroom ou encore Udacity, et les plateformes académiques comme FUN, EdX, ou encore Coursera.

Si l’accès à ces portails n’est souvent donné qu’aux projets professionnels notamment réalisés par des enseignants d’établissements prestigieux, une alternative consiste à passer par une solution open source comme Openmooc. Cette dernière permet une installation sur un serveur local.

Dans tous les cas, il est primordial de faire un "beta-test"  avant le lancement officiel du MOOC. Ce test est essentiel afin de détecter et de réparer les éventuels dysfonctionnements.

 

Pour construire un MOOC, il est nécessaire de savoir avec précision quels sont vos objectifs et de vous entourer d'une équipe compétente. Vous devez bien scénariser et planifier le cours, de concevoir des supports soignés. N'oubliez pas de permettre aux apprenants d'échanger, d'être évalués et de vous faire un retour sur la formation. Au moment de la mise en ligne, vous pouvez choisir entre différentes plateformes mais n'oubliez pas de tester votre MOOC avant de le diffuser.

JB ? Elle est retournée sur les réseaux sociaux. Sa vidéo "top 5 des pires cure-dents pour sculpter" a fait 33 vues. Un record !

S’inscrire à la Newsletter