La formation représente un enjeu et est un secteur majeur dans une entreprise. Avec l’essor du digital learning depuis une vingtaine d'années, des plateformes et des nouvelles fonctionnalités ont progressivement vu le jour. On parle désormais de LMS, LXP, LRS et bien d’autres. Quelles sont les différences entre LXP et LRS ? Faisons le point.

 

Qu’est-ce qu’un LRS?

Un Learning Record Store (LRS) est une base de données permettant de recueillir et stocker les données des modules de formation par exemple. Le LRS récolte à la fois les données d’apprentissage formelles et informelles des apprenants. Cette collecte permet d’informer le formateur des modifications à opérer sur sa plateforme d’apprentissage. Le LRS est également capable d’échanger des données avec d’autres applications. Finalement, en plus de collecter les données, il les analyse ce qui permet d’améliorer les activités de formation. Souvent, il complète le LMS (Learning Management System), logiciel permettant de gérer une plateforme d’apprentissage en ligne (e-learning).

Dans un monde où les données et la manière de les stocker sont un enjeu majeur, les LRS occupent une place importante dans les systèmes de formation notamment pour faire du monitoring.

 

Qu’est-ce qu’une LXP ?

Pour connaître les différences entre LXP et LRS, il faut d’abord comprendre ce qu’est une LXP. Une Learning Experience Platform (LXP) est une plateforme d’apprentissage destinée aux apprenants. En réalité, ses fonctionnalités permettent de générer du contenu visible pour les apprenants. La LXP s’est imposé pour faciliter l’accès au contenu et améliorer l’expérience utilisateur et administrateur. 

Pour visualiser, imaginons qu’une LXP est un Netflix de la formation. Les apprenants choisissent les activités de formation qu’ils souhaitent pour monter en compétences. La LXP est à la mode puisqu’il utilise l’intelligence artificielle pour proposer du contenu aux apprenants. Tout comme Youtube, avec son algorithme, il nous propose des vidéos en fonction de nos centres d'intérêts. La LXP effectue ce mécanisme avec les besoins des apprenants. Cette plateforme est donc complètement interactive, car son contenu est entièrement personnalisable en fonction des souhaits des utilisateurs.

 

Quelles différences entre LRS et LXP ?

La plus grande différence entre un LRS et une LXP, c’est qu’ils n’ont pas le même usage. Une LXP est une fonctionnalité faisant partie de la plateforme d’apprentissage, comme c’est le cas par exemple d’un LMS. Une LXP permet d’optimiser l’expérience utilisateur puisque les contenus sont à 100 % dédiés et personnalisés à l’apprenant. Il place l’apprenant au cœur du dispositif. L’apprenant peut visionner également des sources externes via sa plateforme LXP. On peut dire que c’est une ressource de documentation. Il est extrêmement facile d’utilisation, en seulement 2 ou 3 clics l’activité se lance. Plus l’expérience sera simple et attractive, plus les collaborateurs adhèrent. 

 

Quant au LRS, c’est une base qui permet de récolter et stocker les données après que les collaborateurs aient effectué des activités pour se former. Il permet d’analyser l’apprentissage formel et informel issu de multiples sources (webinar, forum, Google…) et sur divers supports. 

Pour conclure, le LRS est un outil de monitoring, tandis que la LXP est une plateforme de contenus.

 

LRS et LXP fonctionnent ensemble

Il y a des différences entre une LXP et un LRS mais pour disposer d’un écosystème idéal et complet, les entreprises peuvent se munir d’un LRS, d’une LXP et d’un LMS. L’agilité n’en sera qu’améliorée. LRS et LXP n’ont pas la même utilité, en revanche ils permettent une expérience apprenant et administrateur simplifiée, précise et réussie. 

 

Pour résumer, LRS et LXP peuvent être complémentaires, puisqu’en liant un LRS à la plateforme d’apprentissage, il est possible de collecter et analyser les données, tout en permettant aux collaborateurs de développer leurs compétences et leur carrière.