RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Pédagogie : quelles sont les méthodes à privilégier en entreprise ?

16 nov. 2020 14:31:32

Cela fait un certain temps que le développement des entreprises ne dépend plus uniquement de la production, mais aussi de l’innovation. Cette dernière repose notamment sur les compétences des salariés, qui doivent évoluer au sein de l'entreprise, en bénéficiant souvent de temps de formation qui peuvent être exploités plus efficacement grâce au e-learning. Dans cette optique, il convient de choisir minutieusement les méthodes pédagogiques à adopter. Tour d'horizon. 

 

Pourquoi proposer à ses employés de se former via                   le e-learning ?

Pour accélérer la croissance de votre organisation, développez une culture apprenante. Vous devez de ce fait organiser des formations pour améliorer les compétences de vos employés. Le e-learning offre de nombreux avantages permettant de répondre à la majorité des exigences de développement de compétences et d’apprentissage de nouveaux outils technologiques.

Booster l’engagement des collaborateurs

La formation en ligne permet à une entreprise de motiver ses collaborateurs et de booster davantage leur implication. Parmi les différentes fonctions au sein de la structure, les managers sont en général les plus impliqués dans la formation. Ils discutent puis définissent le plan de formation avec les dirigeants de l’entreprise. Avec le e-learning, l’apprenant s’engage davantage. Il prend en main sa formation et multiplie ses efforts dans l’apprentissage de nouvelles compétences utiles à sa profession. La méthode permet également d'organiser des séances d'onboarding digital qui permettent de mieux intégrer les nouveaux collaborateurs.

Un outil flexible et adapté

La formation à distance fait économiser aussi bien du temps que de l’argent à l’apprenant. En effet, il n’aura pas à se déplacer pour suivre les cours. De plus, il peut adapter le programme de formation en fonction de son emploi du temps. Les plateformes de e-learning permettent également de passer rapidement d'un module à un autre, pour par exemple revenir sur un point bloquant. Cela peut aider à contrer la courbe de l'oubli.

Un apprentissage réactif et de qualité

Les plateformes de formation en ligne effectuent régulièrement des mises à jour de leurs contenus. En conséquence de quoi, les apprenants bénéficient des informations les plus récentes en termes de technologies et de méthodes de travail. Outre cette haute réactivité, les plateformes de e-learning offrent également des contenus de qualité. La rude concurrence de la pédagogie en ligne ou mixte (comme par exemple le phygital learning) pousse les plateformes à proposer à leurs clients des contenus de formation répondant au mieux aux besoins des salariés.

 

Quelles méthodes pédagogiques utiliser ?

Les employeurs sont souvent confrontés au choix de la méthode pédagogique à utiliser pour améliorer le ROI de la formation. En effet, afin d’atteindre précisément les objectifs de formation, cette méthode doit faire l’objet d’une certaine réflexion. Toutes celles disponibles reposent sur un certain nombre de principes de départ ainsi que sur les moyens mis à disposition. Il s’agit entre autres de courants pédagogiques combinant théorie et pratique pour atteindre les finalités éducatives. Plus précisément, quels sont-ils ?

La méthode expositive ou magistrale

Cette méthode pédagogique repose sur le transfert de connaissances et de savoir aux apprenants. Ici, le formateur ou enseignant détient tout le savoir et le transmet aux apprenants. Les informations sont transmises à travers des cours magistraux et des exposés. Les apprenants se contentent de prendre des notes et d’apprendre les leçons. À la fin de l’apprentissage, les apprenants sont évalués sur leur assimilation des informations transmises. Cette évaluation orale ou écrite aboutit à une récompense ou des pénalités. C'est l'école à l'ancienne, la formation en présentiel peu ou pas participative dont beaucoup aimeraient se détacher.

La méthode affirmative

Comme dans le cadre de la méthode expositive, le savoir-faire se transmet du formateur aux apprenants. Cependant, le formateur et les apprenants occupent d’autres rôles. L’enseignant formateur établit une procédure décrivant les étapes à suivre par les apprenants. En outre, il leur présente tout ce qu’ils doivent apprendre ainsi que tous les moyens indispensables pour les assimiler. Avec la méthode affirmative, le formateur doit montrer et démontrer le fondement des théories. Les apprenants doivent ensuite expérimenter, puis reformuler pour démontrer leur maîtrise des connaissances acquises.

La méthode interrogative

La méthode interrogative pousse l’apprenant à comprendre le concept des procédés. Le formateur met de ce fait à sa disposition les prérequis indispensables à la formation. Il enchaîne ensuite avec des questions pour tester les connaissances des apprenants. Dans le cadre de la méthode interrogative, l’apprenant doit établir lui-même ses connaissances en faisant le lien entre toutes les informations mises à sa disposition.

La méthode de découverte

Cette méthode va à l’encontre de toutes les autres techniques pédagogiques standards. En effet, dans ce procédé, l’apprenant s’engage davantage dans un système d’action-expérience. La méthode de découverte ou méthode active encourage le travail d’équipe et l’entraide entre apprenants, et repose donc sur des principes qu'on peut relier au social learning. Ces derniers doivent valider eux-mêmes leurs hypothèses en réalisant des débats. Tout au long de l’apprentissage, le formateur reste un simple guide qui intervient dans la création des scénarios pédagogiques utiles aux apprenants.

La méthode expérientielle

La méthode expérimentale ou expérientielle attend du stagiaire qu’il fasse des erreurs pour qu’il puisse en tirer des leçons. Cette méthode d’apprentissage repose de ce fait sur une mise en situation en conditions réelles. Durant tout l’apprentissage, le formateur reste un simple intervenant. Même s’il possède le savoir-faire requis, il n’est pas en position dominante. Il doit néanmoins prévoir des préparations à mettre à la disposition des apprenants pour qu’ils puissent acquérir facilement les connaissances et le savoir-faire.

La méthode heuristique

La méthode heuristique est assimilée à une méthode proactive. Elle suscite l’imagination des apprenants pour les encourager dans la découverte. Le formateur indique le sujet, veille à la participation de tous et note toutes les informations fournies par les apprenants. À la fin du brainstorming, le formateur complète les informations manquantes et apporte plus d’explications sur le sujet. Il se charge également de la synthèse de toutes les données et informations récoltées par les apprenants.

 

Il est à noter que la recette de la formation professionnelle efficace à 100% et qui convient à tout le monde n'existe pas. Il s'agit là encore, pour les entreprises, de choisir - éventuellement avec l'aide d'un professionnel - quelle méthode devrait le mieux fonctionner avec ses salariés. Le domaine de l'apprentissage professionnel propose des solutions variées et nombreuses, et est en perpétuelle évolution. De nouvelles méthodes innovantes émergent régulièrement, de plus en plus personnalisables, ludiques (connaissez-vous la gamification ?), tournées avant tout vers l'apprenant.

S’inscrire à la Newsletter