RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
se lancer dans le blended learning

Le bon timing pour se lancer dans le blended learning  | Blog Beedeez

15/04/21 19:45

Également connu sous le nom d’apprentissage hybride ou mixte, le blended learning est une technique d’apprentissage pédagogique de plus en plus adoptée par les formateurs. Savant mélange entre l’e-learning et la formation en présentiel, il est gage de flexibilité, permettant aux apprenants de suivre une formation professionnelle entièrement à leur rythme tout en profitant d’une interaction avec l’enseignant. Comment et quand lancer l’approche blended learning ? Explication d’une méthode qui a fait ses preuves depuis des décennies.

 

Quelle est l’origine du blended learning ?

Bien qu’il ne soit pas évident d’identifier l’origine du blended learning avec précision, beaucoup considèrent les cours par correspondance datant d’aussi loin que les années 1830 comme étant à l’origine de ce concept. En effet, cette technique de formation mêlait déjà des échanges de courriers entre les professeurs et leurs élèves à un apprentissage individuel indépendant.

De plus, il est sensé d’affirmer que la vulgarisation des téléviseurs et des ordinateurs personnels dans les centres de formation a considérablement participé à l’essor du blended learning, notamment entre les années 1960 et 1980. Dès lors, la formation en présentiel n’était plus l’unique option et l’apprentissage des élèves ou des travailleurs à distance une alternative envisageable.

Cependant, les experts s’accordent tous sur un point. La popularisation d’Internet au courant des années 1990 est réellement le catalyseur qui a donné tout son sens au blended learning. Effectivement, une simple connexion au web offre de multiples possibilités en matière d’études et d’interactions digitales. Depuis et jusqu’à ce jour, plateformes de social learning, webinaires ou tutorats à distance sont des modes d’apprentissage privilégiés, surtout depuis la période de confinement de 2020.

 

La définition moderne du blended learning

À l’ère de la révolution numérique, tous les secteurs d’activité confondus sont confrontés à de nombreux obstacles, les poussant à faire évoluer, voire quasiment repenser leurs processus et leur plan de formation. C’est en adoptant des techniques d’apprentissage novateurs comme le blended learning que les meilleurs parviennent à se démarquer, tout en répondant aux exigences de la nouvelle génération d’apprenants et de travailleurs.

Dans sa définition la plus simple, une stratégie blended learning combine les avantages de la formation en présentiel à ceux de l’apprentissage en ligne afin de développer une formule sur-mesure. 100 % gagnante, celle-ci se concentre sur le parcours de l’apprenant en le plaçant au cœur de la formation. En effet, contrairement à l’e-learning exclusif, la formation en ligne complète la formation en face-à-face en permettant aux formateurs de puiser dans les avancées technologiques afin d’optimiser l’expérience d’apprentissage tout en approfondissant la compréhension de certains sujets. Pour ne mentionner que quelques exemples, les liens URL vers un tutoriel ou les groupes de discussion en ligne sont courants pour apprendre de façon ludique et efficace et répondre aux questions rapidement, mais il existe de nombreuses astuces pour votre formation blended learning

 

Comment se lancer dans le blended learning ?

Bien qu’il n’y ait  que différents modèles de blended learning pas de règles communes précises, la mutation vers un apprentissage hybride laisse les protagonistes de la formation interrogatifs. Ces interrogations se portent sur la mise en œuvre de dispositifs mixtes tout en s’alignant au business model et aux stratégies de formation d’une entreprise.

En effet, le premier réflexe à adopter est de s’assurer que les démarches mises en place pour introduire le blended learning répondent à un meilleur rapport efficacité/coût que les méthodes présentielles ou distancielles envisagées. D’ailleurs, c’est souvent dans l’optique d’optimiser le budget formation en réduisant les temps de déplacement et de mobilisation des apprenants, que les professionnels de la formation envisagent le lancement du blended learning.

Il est également essentiel de correctement définir la formule de blended learning à adopter. Ainsi, alors certaines entreprises préfèrent introduire ce concept de manière progressive, d’autres prennent le risque de réorganiser totalement leurs formations avec une répartition entre immersion, distanciel et présentiel. À ce jour, et dues aux technologies émergentes comme le mobile learning ou le rich média, aucun modèle unique ne semble s’imposer. Néanmoins, afin de répondre au mieux aux problématiques d’une entreprise et valider le modèle blended choisi, il convient de définir le bon timing en même temps qu’un cursus de formation.

 

Blended learning : exemple concret

Afin de se faire une meilleure idée des différentes possibilités d’intégrer le blended learning au parcours de formation, il est possible de commencer par une introduction des formateurs et des apprenants ainsi que les principes d’un sujet dans une salle de formation classique avant de poursuivre par des téléconférences ou des modules en ligne. L’inverse est également envisageable. Dans cet ordre d’idées, il est courant d’enseigner la théorie en ligne et de se rendre sur place pour les derniers cours pratiques. Assurément attrayante pour les organismes de formation ou les entreprises, la polyvalence et le gain de temps qu’offre la formation mixte permettent d’établir différents types de planning. Ceux-ci peuvent évoluer en fonction des accès à la technologie, des objectifs d’apprentissage ou du niveau des apprenants.

 

Comment harmoniser les modalités du blended learning ?

Tout en instaurant une nouvelle dynamique d’apprentissage, l’approche blended learning redéfinit également le rôle des intervenants. Il faut savoir comment  préparer les formateurs au blended learning.  Ainsi, les premiers pas vers cette approche mettent l’accent sur l’importance des dispositifs envisagés. Afin d’accroître leur efficacité, il est judicieux de se poser les questions suivantes :

- Quelles sont les pratiques actuelles en matière de nouveaux modes d’apprentissage ?

- Quelles sont les écarts entre ces pratiques et celles envisagées ?

- À quel point le métier de formateur est-il amené à changer ?

- Comment le blended learning s’accorde-t-il aux objectifs visés par la formation ?

- Comment le blended learning répond-t-il aux problématiques du métier ?

- Quel rapport les apprenants entretiennent-ils avec les nouvelles modalités pédagogiques ?

Répondre à ces questions en fonction de la nature de la formation permet de définir et de mener le dispositif d’accompagnement des formateurs et des apprenants en parallèle avec la mise en place du projet blended learning.

S’inscrire à la Newsletter