RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product

Catalogue

Stimulez le désir d’apprendre de vos apprenants grâce à notre catalogue de capsules uniques, complètes et variées, parfaitement adaptées à notre solution de Mobile Learning

En savoir plus →

Campagnes

Profitez d'un ensemble de capsules spécialement conçues pour une évolution progressive et rythmées pour une expérience d'apprentissage optimale.

En savoir plus →

Partenaires

Des partenariats avec des créateurs de contenus reconnus pour encore plus de choix

En savoir plus →

Illustration_sans_titre 8
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
Comment bien choisir ses partenaires formation

Comment bien choisir ses partenaires formation ? | Blog Beedeez

27/10/21 09:27

Choisir ses partenaires formation, c’est se lancer dans une jungle de quelque 40 000 organismes de formation qui assurent tous proposer la meilleure offre de formation. Pour un responsable formation qui fait le tri dans les organismes, pour les formations des collaborateurs ou une personne qui souhaite utiliser son CPF et ses droits à la formation continue, la tâche de sélection peut s’avérer ardue. Qualité de la formation, méthodes pédagogiques, compétences des formateurs, reconnaissance du diplôme ou certificat… Alors, comment faire le tri et bien choisir ses partenaires formation ? Nous faisons le point en 5 critères !


Comment bien choisir ses partenaires formation


L’établissement ou l’organisme, est-il reconnu ?


L’organisme est-il certifié ?


Des formateurs compétents


Des objectifs pédagogiques clairs

Les outils et les moyens utilisés


 

1. L’établissement, ou l’organisme, est-il reconnu ?

Comme lorsque l'on se rend sur Google ou Tripadvisor pour se renseigner sur la réputation d’un lieu ou d’un établissement, les avis et les notes sur internet sont un point d’entrée pour évaluer la reconnaissance vis-à-vis de certains organismes. Attention néanmoins à faire preuve de discernement, si les likes et les followers peuvent s'acheter sur les médias sociaux, c’est aussi le cas pour les avis Google (on a tous cet ami qui nous a demandé un jour d'inonder son profil d'avis positif pour booster sa réputation). Pour valider la réputation d’un établissement, le bouche-à-oreille reste par ailleurs un allié de choix. Consulter les OPCA et les confrères pour obtenir leur avis sur un organisme peut largement aider à faire son choix. Par ailleurs, un bon indicateur de réputation se situe dans l’ancienneté de l’organisme, s’il existe depuis une ou plusieurs dizaines d'années, il y a des chances que ce soit pour une bonne raison. Attention néanmoins à bien vérifier le point 5 : si l’organisme est ancien, il peut aussi être réticent aux nouvelles technologies, ce qui n’est pas forcément un point positif. 

 

Quelles actions mettre en place ?

1 - Aller faire un tour sur internet et les médias sociaux pour évaluer les retours utilisateurs

2 - Appeler un ami, en l'occurrence un confrère et/ou les OPCA, pour obtenir un avis objectif

3 - Évaluer l'ancienneté de l’organisme ou de l’établissement

 

2. L’organisme est-il certifié ?

Un label ou une certification, c’est rassurant lorsque l’on choisit ses partenaires formation. Attention en revanche à ne pas tomber dans le piège des “faux cools”, ces labels qui font joli, mais qui ne garantissent pas du tout la qualité de la formation. Pour commencer, on conseille de se tourner en priorité vers les établissements qui disposent du label OPQF  (office professionnel de qualification des organismes de formation). Avec ce label, on a l’assurance que le professionnel respecte la réglementation, attribue les bons moyens et les bonnes compétences aux actions de formation, est pérenne financièrement, satisfait ses clients et enfin respecte une certaine déontologie. Autre point, la certification ISO 9001 fait gage de qualité. Enfin regarder les normes internationales comme AACSB, Amba et Equis. 

 

Quelles actions mettre en place ?

1 - L’établissement affiche-t-il le label OPQF (office professionnel de qualification des organismes de formation) ?

2 - L’établissement affiche-t-il une norme ISO ?

 

3. Des formateurs compétents

Les formateurs compétents existent, ils sont bien entendu à éviter. Lors du choix de la formation, l’expertise et ses compétences pédagogiques du formateur pèsent beaucoup dans la balance. Parmi les questions à se poser lorsque l'on décide de choisir ses partenaires formation : le formateur a-t-il une expérience métier importante ? Dispose-t-il des compétences pour enseigner ou former de façon efficace ? Un bon expert métier n’est en effet pas forcément un bon formateur et vice versa. Dans certaines situations et selon les objectifs de la formation, on pourra rechercher des formateurs experts dans des domaines bien précis, d’autres qui permettront de réaliser des cas pratiques plutôt que rester à un niveau théorique, etc. Dans tous les cas, aller faire un tour sur les profils LinkedIn des formateurs et consulter leurs possibles publications sont de précieux indicateurs. 

 

Quelles actions mettre en place ?

1 - Consulter le profil professionnel du ou des formateur(s), par exemple sur LinkedIn

2 - Consulter des publications ou les supports publiés par les formateurs autour des sujets de formation

 

4. Des objectifs pédagogiques clairs

Une fois les organismes de formation et les formateurs évalués, reste à se pencher sur le contenu de formation et ses objectifs. Dans le cadre d’une formation, qu’elle soit continue ou non, les objectifs pédagogiques doivent systématiquement être clarifiés. C’est de cette façon qu’il sera possible d’évaluer l’adéquation entre le besoin de formation et ce que propose l’organisme. C’est aussi pour cela qu’il est préférable de clarifier ses besoins en amont de la recherche, savoir ce que l’on veut, c’est aussi savoir où regarder. Souhaite-t-on obtenir une certification avec cette formation ? L’objectif est-il l’acquisition de nouveaux gestes techniques, de nouvelles compétences ? 



Quelles actions mettre en place ?

1 - Clarifier ses objectifs de formation en amont de la recherche

2 - Valider l’adéquation entre  le besoin de formation et les objectifs pédagogiques de la formation



5. Les outils et les moyens utilisés

Dernier point et pas des moindres, choisir ses partenaires formation veut aussi dire se pencher sur leurs méthodes de travail et les outils qu’ils utilisent. Par méthode de travail, on ne parle pas de questions comme “le formateur utilise-t-il les mêmes méthodes que le professeur Rogue”, mais plutôt “la formation fait-elle appel à des outils digitaux”, par exemple. Selon les objectifs de formation, certaines gagneront à être dispensées en présentiel, d'autres grâce au mobile learning ou encore sous un format blended learning. Dans le cas où la formation serait destinée à un groupe de salariés, il convient de se demander si le social learning ne serait pas un atout pour faciliter l’intégration des compétences ou comportements attendus à l’issue de la formation. 

 

Quelles actions mettre en place ?

1 - Déterminer le contexte idéal de formation des apprenants

2 - Détailler les outils utilisés par l’organisme de formation

S’inscrire à la Newsletter