RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER

Solution Mobile Learning

L'expérience Mobile Learning pour transformer la manière d'apprendre dans votre entreprise 

En savoir plus →

Collaborative Back-office

Back-office ultra intuitif pour une transmission de connaissance instantanée

En savoir plus →

Social Learning Hub

User Generated Content, communautés apprenantes. Récupérez le savoir où il se trouve

En savoir plus →

mobility-menu-product
Menu
RECEVOIR UNE DEMO
SE CONNECTER
bonnes pratiques blended learning

Blended learning, les bonnes pratiques à adopter  | Blog Beedeez

06/05/21 18:48

L’adoption du blended learning est devenu un incontournable en matière de formation pour engager les apprenants et leur offrir plus de flexibilité. Ce dispositif d’apprentissage évolue à vive allure et exploite les différentes technologies possibles. Il combine les formations en salle avec l’utilisation des outils pédagogiques digitaux. Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour que la formation soit à la fois attrayante et percutante ? Tour d’horizon.

 

Fixer des objectifs lors de la conception de la formation

Il ne suffit pas de combiner deux types d’approches pédagogiques pour aborder le vrai blended learning. Il faut concevoir la formation à bon escient. Pour obtenir des résultats optimaux, la fixation des objectifs à atteindre est à effectuer bien avant de concevoir ou de mettre en pratique le plan de formation. La connaissance des objectifs oriente vers l’approche pédagogique idéale.

Si les jeunes apprenants se montrent peu engagés, le recours à la technologie est préconisé. Une stratégie mobile learning, par exemple, permet aux apprenants d'accéder aux informations où qu’ils soient, en tout temps et sur n'importe quel appareil. Toutefois, si les connaissances acquises par les apprenants restent insuffisantes après la formation, il convient d’effectuer des évaluations fréquentes. L’idéal est de proposer un petit quiz ou un exercice pratique durant la formation en salle pour évaluer instantanément le niveau de rétention d’information.

 

Varier les approches d’apprentissage

En matière de stratégie blended learning, il est recommandé de passer d’une approche pédagogique à une autre pour plus de flexibilité. Les sessions en salle et les sessions en mobile learning ou en e-learning doivent être alternées de façon judicieuse, car elles sont complémentaires. La présentation du sujet à étudier peut se faire durant la formation classique, tandis que la formation en ligne assure la mémorisation du sujet et sa mise en pratique. Cette alternance permet une meilleure assimilation des connaissances. Le tuteur est en mesure d’évaluer le niveau d’adaptation de l’apprenant durant la session en salle pour l’orienter vers la formation en ligne adéquate. Notons que cette dernière peut être ajustée au niveau de chacun pour une évolution à sa propre cadence.

 

Créer un itinéraire de formation personnalisé

Chaque apprenant a son niveau et son rythme d’apprentissage. Pour qu’il acquière les compétences voulues, le tuteur doit créer un itinéraire de formation à son niveau. Cette personnalisation se fait via la plateforme de e-learning ou de mobile learning utilisée. Néanmoins, elle nécessite quelques pré-requis, notamment l’utilisation d’un questionnaire d’analyse des attentes ou d’évaluation des compétences.

L’idée est de fournir des informations aussi explicites que possible en mettant à sa disposition des supports d’animation (vidéo explicative, diaporama animé, film pédagogique, visuel, etc.) et des outils de formation pour les sessions en distanciel. L’évolution de l’apprenant doit être au centre de la formation.

 

S’équiper des bons outils

Le blended learning est un dispositif d’apprentissage qui permet d’apprendre n’importe où et n’importe quand. Les outils à privilégier doivent permettre cette accessibilité pour que les apprenants puissent revoir et réviser un sujet ou un module précis. Concrètement, ils doivent avoir la possibilité de s’attarder sur un module déjà étudié pour mieux l’assimiler ou attaquer un autre sujet, à tout moment. Pour une approche pédagogique réussie, l’utilisation des bons outils s’impose, dont :

- Une base d’informations à jour et accessible sur différents terminaux : elle doit permettre la documentation, la réalisation des quiz et FAQ tout en enregistrant chaque session afin d’en mesurer l’impact, etc.

- Une plateforme de mobile learning pour renforcer les formations en salle et en distanciel : elle peut inclure le microlearning (outil idéal pour mémoriser les informations) et la gamification (outil idéal pour rendre la formation ludique et attrayante).

 

Demander des feed-back aux apprenants

Les retours des apprenants sont d’une importance capitale pour déterminer l’efficacité de l’approche pédagogique mise en place. Le feed-back permet de connaître l’avis des participants sur la formation en vue de l’améliorer. Si plus d’une heure de formation en présentiel réduit leur concentration, il convient d’adopter une autre approche pour capter leur attention. De même, si les outils digitaux de e-learning reçoivent des critiques constructives (besoin d’une mise à jour, d’une option de facilité, etc), une amélioration s’impose.

Le recueil des feedbacks doit se faire régulièrement pour déployer une stratégie de blended learning efficace et adaptée aux apprenants. Cette initiative permet de revoir tous les points à améliorer. Il est essentiel de capitaliser les difficultés rencontrées pour les résoudre au mieux.

 

Évaluer l’impact du blended learning

Pour vérifier que la stratégie blended learning est réellement efficace, il suffit d’évaluer son impact sur les apprenants et sur l'organisme. Elle doit mener à des changements positifs et productifs au profit de chaque partie. Pour l’évaluer, il convient de se référer à des indicateurs précis, tels que le taux de participation et d’achèvement des cours, les modules les plus suivis, le résultat moyen des quiz ainsi que des exercices d’évaluation, etc. Bien évidemment, ces indicateurs peuvent être calculés automatiquement via les outils de formation digitale utilisés. Même le temps que l’apprenant passe à étudier est enregistré.

Mis à part l’évaluation de l’implication des apprenants, l’impact peut également être mesuré sur terrain. Si la formation est efficace, l’interaction et la communication entre les collaborateurs deviennent plus fluides. Il en est de même en matière de vente, car la relation client est améliorée et la productivité augmente.

 

Ces bonnes pratiques visent la compréhension et l’assimilation totale de la formation pour répondre aux besoins des apprenants et atteindre les objectifs prédéfinis. Il est important de bien choisir son approche, d’investir dans de bons outils et de mesurer l’évolution des apprenants pour assurer la réussite du blended learning.

 

S’inscrire à la Newsletter